Gestion des catastrophes rapide et efficace grâce aux données de RADARSAT

Je suis Marc Pouliot, chef de la Géomatique pour le Québec au sein des Forces armées canadiennes (FAC). J'agis à titre de premier intervenant sur le terrain en cas de catastrophe naturelle. Mon rôle m'amène notamment à conseiller les responsables des FAC qui prennent les décisions sur le terrain afin de les aider à prioriser les interventions. Nous avons notamment recours aux données de RADARSAT pour suivre et analyser l'évolution de la situation en temps réel.

Les données satellitaires sont essentielles, voire critiques, pour les premiers intervenants. Elles nous permettent d'avoir une vue d'ensemble du terrain et des dommages causés afin de mesurer rapidement les efforts et les effectifs que nous devrons fournir sur le terrain. Les données satellitaires nous permettent également d'établir des plans d'action concrets en fonction de l'ampleur des dégâts causés.

Toujours efficace, quelles que soient les conditions météorologiques

RADARSAT fonctionne 24/7, quelles que soient les conditions météorologiques, même au moment où des orages s'apprêtent à éclater, comme sur cette photo prise de l'espace. (Source : NASA.)

RADARSAT fonctionne 24/7, quelles que soient les conditions météorologiques. Lors des catastrophes naturelles, le couvert nuageux, causé par la pluie ou la fumée, est dense et omniprésent, et c'est là que les données RADARSAT s'avèrent particulièrement utiles. En effet, les images satellitaires optiques traditionnelles et les photos aériennes par avion ne sont pas d'une grande utilité dans de telles conditions.

Lors des inondations de dans la région de Montréal et de Gatineau, nous avons pu surveiller la crue des eaux malgré des conditions météorologiques défavorables, et les FAC ont placé d'avance des sacs de sable et des pompes dans des endroits critiques et stratégiques où l'eau se dirigeait.

Des données essentielles pour aider les Canadiens

Les données de RADARSAT sont essentielles aux premiers répondants pour aider les Canadiens quand surviennent des catastrophes naturelles.

Comme premier intervenant sur le terrain, je considère les données de RADARSAT comme étant indispensables aux premiers intervenants en temps de catastrophe naturelle pour qu'ils puissent concentrer leurs efforts aux bons endroits et même d'agir de manière préventive pour limiter les dommages. Tous ces efforts ont pour but principal d'aider la population canadienne affligée par les sautes d'humeurs de dame Nature à retrouver le plus rapidement possible une vie normale avec le moins de conséquences possible.

L'adjudant Marc Pouliot en un clin d'œil

Utilisateur de RADARSAT : catastrophes
Version textuelle

Catastrophes - Utilisateur de RADARSAT

  • Qui : Adjudant Marc Pouliot
  • Profession : Chef de la Géomatique (Qc), Forces armées canadiennes
  • Lieu : Québec

Source : Agence spatiale canadienne.

Récits d'autres utilisateurs de données de RADARSAT

Poursuivez l'exploration

Date de modification :