Blog de mission de l'ASC

Afin de vous garder informés à propos de la mission de Chris Hadfield, nous publierons hebdomadairement les faits saillants de la semaine.

Liste des blogs

Dernier blog de mission - du 10 au 16 mai 2013

Comme dans un conte, l'astronaute de l'ASC Chris Hadfield est revenu sur Terre après une mission de cinq mois qui a ravivé l'émerveillement, la curiosité et la passion pour l'exploration spatiale chez des milliers, voire des millions de personnes. Chris Hadfield n'est pas simplement rentré au bercail – il a ramené, à la portée de tous, les splendeurs de l'espace.

La capsule Soyouz TMA-07 dans laquelle prenaient place Chris, l'astronaute de la NASA Tom Marshburn et le cosmonaute Roman Romanenko s'est posée dans les steppes du Kazakhstan à 22 h 31 HAE le 13 mai 2013 (couverture de l'atterrissage par NASA TV en anglais). Chris Hadfield a été le dernier des trois à sortir de la capsule carbonisée, mais il était souriant et il a donné un pouce en l'air aux sauveteurs et aux membres des médias qui sont venus l'accueillir.

Cependant, le retour ne s'est pas fait sans une note dramatique. Quelques jours auparavant, une fuite d'ammoniaque a été découverte à l'extérieur de la Station spatiale internationale (ISS). Étant donné qu'on ne connaissait pas la cause de la fuite avec certitude, on a sérieusement songé à retarder leur désamarrage de l'ISS. Le 11 mai, les astronautes de la NASA Tom Marshburn et Chris Cassidy ont enfilé leurs scaphandres et ils ont réussi à remplacer une pompe défectueuse en un peu moins de trois heures.

Le lendemain, Chris Hadfield a cédé le commandement de la station spatiale à son collègue et ami de longue date Pavel Vinogradov (événement de la NASA en anglais), marquant ainsi la fin de la mission Expedition 35.

Avant de quitter la station, le fils de Chris, Evan Hadfield, a diffusé la version révisée par son père de la chanson Space Oddity, filmée presque entièrement dans les modules de la Station. Cette vidéo a connu un succès phénoménal instantané et, à ce jour, elle a été visionnée près de 13 millions de fois.

Chris, qui a ainsi terminé sa mission en beauté, est actuellement en réadaptation à Houston, où il a été ramené par avion peu après son atterrissage au Kazakhstan. Après cinq mois en apesanteur, il doit se réadapter à une vie où les micros tombent quand on les lâche. Il doit même se réhabituer à parler avec une langue a retrouvé tout son poids. Pour en savoir plus sur les défis physiques que Chris doit maintenant surmonter, veuillez consulter les nouvelles à ce sujet écrites par notre médecin de vol.

Le 16 mai, Chris a donné sa première conférence de presse depuis son retour sur Terre (événement bilingue). Il a livré ses impressions sur la mission avec toute l'éloquence et la réflexion qui le caractérisent.

Au cours des cinq mois qu'il a passés dans l'espace, Chris Hadfield est devenu le premier commandant canadien de la Station spatiale internationale, il a mené plus de 130 expériences scientifiques avec les membres de son équipage, il a utilisé le Canadarm2 et il s'est retrouvé au cœur d'une campagne de sensibilisation intégrée menée par l'Agence spatiale canadienne qui a fait les manchettes et conquis des cœurs à travers le monde. La mission est un succès à tous les niveaux et elle inspirera la prochaine génération de scientifiques, d'astronautes, d'ingénieurs et d'artistes canadiens. Pendant qu'il était en orbite, Chris a fait part de ses réflexions à propos de la mission (bientôt disponible en français) et exprimé son sentiment qu'il s'agissait d'une expérience qu'il partageait avec les peuples de la Terre.

Pour voir comment cette mission historique s'est déroulée, veuillez consulter notre page sur la mission Expedition 34/35 et celle sur les médias sociaux. N'oubliez pas que nous allons diffuser d'autres vidéos, photos et nouvelles de la convalescence de Chris Hadfield et de sa réadaptation à la vie sur Terre. Merci de nous avoir suivis!

En un coup d'œil

Voici certains faits saillants de la campagne de sensibilisation intégrée de l'Agence spatiale canadienne (ASC) pour cette mission :

  • mobiliser chaque semaine des élèves partout au pays par le biais de connexions vidéos ou de communications radioamateurs, en insistant sur l'importance d'une bonne éducation et la discipline de travail;
  • mobiliser les astronautes de l'ASC David Saint-Jacques et Jeremy Hansen pour appuyer ces événements et étendre leur portée;
  • produire plus de 146 vidéos qui ont été vues plus de 25 millions de fois;
  • annoncer les gagnants du Défi canadien en sciences organisé par l'ASC et destiné aux élèves du secondaire. Sa captivante démonstration de l'expérience gagnante sur la tension superficielle a été vue par des millions de personnes;
  • chanter avec près d'un million de personnes au Canada et à travers le monde, principalement des étudiants, dans le cadre de l'événement Lundi en musique;
  • lancer un site Web interactif d'apprentissage en collaboration avec l'Office national du film;
  • collaborer avec Parlons sciences, qui a permis à plus de 7000 élèves du secondaire dans 300 classes de tout le Canada de faire les mêmes expériences sur le rayonnement que Chris Hadfield en orbite;
  • dévoiler le nouveau billet canadien de 5 $, qui met l'accent sur les innovations robotiques canadiennes;
  • avoir des discussions avec de remarquables Canadiens, dont le gouverneur général du Canada, David Johnston, le premier ministre du Canada, Stephen Harper et l'acteur William Shatner;
  • publier ce blogue hebdomadaire de mission;
  • lancer un jeu sur le Canadarm2 (créé en partie à l'aide des simulateurs robotiques qu'utilisent les astronautes pour leur formation au siège social de l'ASC) qui permet aux « astronautes amateurs » de tester leurs capacités à faire fonctionner un bras robotique;
  • communiquer activement avec le public grâce aux comptes de l'ASC dans les médias sociaux, microclavarder en direct des opérations critiques pour la mission sur Twitter et organiser trois séances de microclavardage (tweetups) liés à la mission;
  • joindre, à ce jour, plus de 967 000 personnes sur Twitter et 351 000 sur Facebook (uniquement avec les comptes de Chris Hadfield).

Du 3 au 9 mai 2013

Ça peut paraître incroyable, mais c'était déjà la dernière semaine complète de travail pour l'astronaute de l'ASC Chris Hadfield dans le cadre de la mission Expedition 35. Pour mettre un point d'exclamation final à sa mission avant son retour sur Terre lundi soir prochain, le premier commandant canadien de la Station spatiale internationale (ISS) a fait sa dernière liaison descendante vidéo en direct, une collaboration entre l'ASC et la Coalition pour l'éducation en musique dans le cadre du Lundi en musique 2013.

Chris Hadfield a entraîné les élèves réunis au Centre des sciences de l'Ontario, ainsi que près d'un million de terriens enthousiastes du Canada et du monde entier en chantant I.S.S. (Is Somebody Singing/Quelqu'un chante), une chanson qu'il a coécrite avec Ed Robertson, le meneur du groupe canadien Barenaked Ladies. L'événement s'est avéré un moment magique qui a suscité quelques commentaires émouvants chez le commandant Hadfield.

En préparation pour son retour sur Terre, Chris a enfilé son scaphandre Sokol pour s'assurer qu'il lui faisait toujours et qu'il n'y avait pas de fuites. Lui et son collègue Roman Romanenko ont également testé les propulseurs et le système de contrôle des mouvements de leur capsule Soyouz, ce qui a fait vibrer toute la station. Tous les tests ont été réussis et l'équipage de la capsule Soyouz 33 a pu faire deux exercices de descente couronnés de succès.

Sur le plan scientifique, Chris Hadfield et Tom Marshburn ont subi leur troisième et dernier examen aux ultrasons pour observer les changements à la colonne vertébrale pendant et après un vol spatial. Chris a également participé à l'expérience sur la nutrition Pro K qui vise à étudier et à réduire les pertes osseuses des astronautes en apesanteur. Il a aussi pris des échantillons d'eau des différents circuits d'eau de la station pour y déceler des microbes. Les échantillons reviendront sur Terre avec lui à bord de la capsule Soyouz.

Chasseur d'images dans l'âme, Chris a eu une semaine chargée sur le plan de la photographie. Non seulement a-t-il pris des images à couper le souffle, mais il a également fait la mise à niveau des micrologiciels et participé à une séance de l'expérience NightPod de l'Agence spatiale européenne (page de la NASA en anglais), qui améliore la photographie de la face nocturne de la Terre depuis l'ISS. Chris a aussi fait l'entretien des boucles de refroidissement des scaphandres de l'ISS. Vous pouvez le voir ranger quelques scaphandres dans cette vidéo. L'ASC a aussi publié chaque jour de cette semaine une vidéo sur l'un des cinq sens et la manière dont ils sont affectés dans l'espace. Nos vidéos mettant en vedette Chris Hadfield dans l'espace continuent de faire fureur auprès des enseignants et de nos abonnés, incitant d'ailleurs la célèbre revue Popular Mechanics a publié cet article sur son blog (anglais seulement).

Le commandant Hadfield a également communiqué par radio amateur avec des élèves de Hay River, dans les Territoires du Nord-Ouest. Le 11 mai, il réalisera sa quinzième et dernière communication par radio amateur avec des résidents, des élèves et un sage autochtone de Yellowknife, T.N.-O. L'Agence spatiale canadienne souhaite transmettre ses remerciements les plus sincères à l'équipe d'ARISS Canada (anglais seulement) qui nous a permis de rejoindre des milliers d'élèves et des communautés dans toutes les provinces et territoires du Canada pendant cette mission.

À venir : La cérémonie de passation du commandement de la Station aura lieu le 12 mai. Le premier commandant canadien de l'ISS cédera alors son titre à son collègue et ami de longue date, le cosmonaute Pavel Vinogradov. En enfin, le soir du 13 mai, Chris Hadfield revient sur Terre après une mission inspirante de cinq mois, au cours de laquelle les membres d'équipage ont établi un nouveau record pour le nombre d'heures passées à la recherche scientifique en une même semaine à bord de l'ISS, et où plus de trois quarts de million de personnes ont suivi les interventions de Chris sur Twitter – et ce ne sont là que deux des indicateurs du succès de la mission.

Pour avoir les dernières nouvelles sur la mission de Chris Hadfield, visitez notre page sur la mission Expedition 34/35 et suivez-nous dans les médias sociaux, y compris notre nouvelle page Tumblr.

Du 26 avril au 2 mai 2013

Pour entamer la semaine, le véhicule russe Progress 51P s'est amarré à la Station spatiale internationale (ISS). Il contenait des propergols, de la nourriture fraîche, du matériel et des fournitures destinés aux six membres d'équipage. Il y avait aussi un oignon à bord, que l'astronaute de l'ASC Chris Hadfield a eu l'occasion de découper. Cela lui a mis la larme à l'œil, mais comme il l'explique dans cette vidéo (bientôt disponible en français), ces larmes n'ont pas coulé.

Bien que la date de son retour sur Terre approche à grands pas, le commandant de l'ISS est toujours aussi dévoué envers son travail.

Les tâches scientifiques s'enchaînent. Chris Hadfield a prélevé des échantillons de sang pour l'expérience canadienne Vascular et il a stocké ses échantillons dans le congélateur MELFI. L'expérience Vascular étudie les effets des voyages spatiaux de longue durée sur le système cardiovasculaire des astronautes de l'ISS. Chris a également vérifié la caméra et changé les batteries de  l'expérience sur les colloïdaux BCAT-3 (anglais seulement), il a terminé sa dernière séance de l'expérience Reversible Figures in Space (qui porte sur la perception de figures réversibles dans l'espace), et fait subir un examen de la vue panoptique à l'astronaute de la NASA Chris Cassidy, un des nombreux autres examens de la vue qui seront effectués en orbite. Cette vidéo (bientôt disponible en français) montre les outils que Chris et ses collègues utilisent pour contrôler leur vision dans l'espace.

À bord de la station, Chris Hadfield a installé un nouveau concentrateur Ethernet pour mettre à niveau le réseau local de l'ISS, a mis en place des sonomètres pour mesurer les caractéristiques acoustiques de la station, et il a commencé les préparatifs en vue du départ de trois des membres de l'équipage.

Pour en savoir plus long sur l'ISS, visionnez ces nouvelles vidéos de l'ASC mettant en vedette Chris Hadfield : comment la station recycle l'eau (bientôt disponible en français) et comment on la contrôle (bientôt disponible en français).

Pendant ce temps, à l'extérieur de l'ISS, Dextre s'est affairé à accomplir différentes tâches, comme retirer des capuchons et des petites vis, et couper des couvertures thermiques dans le cadre de la Mission de ravitaillement robotique.

Le 30 avril, Chris Hadfield a eu un horaire chargé, participant à une liaison vidéo entre la Station spatiale internationale et le siège social de la Banque du Canada à Ottawa. Il s'est joint au ministre des Finances Jim Flaherty, au gouverneur de la Banque du Canada Mark Carney et au président du conseil d'administration de VIA Rail Canada Paul G. Smith pour le dévoilement des nouveaux billets canadiens de 5 $, sur lesquels on peut voir les réalisations spatiales robotiques canadiennes que sont le Canadarm2 et Dextre. L'épouse de Chris, Helene, et l'astronaute de l'ASC David Saint-Jacques était aussi sur place.

Chris a également communiqué par radio amateur avec 300 élèves de l'École polyvalente Black Lake à Thetford Mines (Québec) et a aidé à inaugurer la nouvelle exposition sur le Canadarm au Musée de l'aviation et de l'espace du Canada. 

Parmi les événements à souligner, Chris chantera la chanson « Quelqu'un chante » (I.S.S. - Is Somebody Signing) accompagné d'élèves et de membres de communautés de partout au Canada dans le cadre de l'événement Lundi en musique le 6 mai, qui commence à midi HAE.

Pour avoir les dernières nouvelles sur la mission de Chris Hadfield, visitez notre page sur la mission Expedition 34/35 et suivez-nous dans les médias sociaux, y compris notre nouvelle page Tumblr.

Du 19 au 25 avril 2013

de gens talentueux : Pavel, Tom, Chris, Roman et Alexander

Hadfield sur Twitter : « Si vous voyagez dans l'espace, voici un excellent groupe avec qui y aller! Je suis entouré de gens talentueux : Pavel, Tom, Chris, Roman et Alexander. » Le 25 avril 2013. (Source : Agence spatiale canadienne/NASA)

Snowbirds vus de l'espace!

Hadfield sur Twitter : « Les Snowbirds vus de l'espace! L'excellente équipe de voltige canadienne photographiée en orbite. Image étonnamment claire et prise au bon moment! » Le23 avril 2013. (Source : Agence spatiale canadienne/NASA) Plus d'informations sur cette photo

Plombier spatial

Hadfield sur Twitter : « Plombier spatial – je remplace une soupape de refroidissement à basse température dans le labo Columbus. Remarquez mes outils perfectionnés. » Le 25 avril 2013. (Source : Agence spatiale canadienne/NASA)

L'embouchure du Saint-Laurent, où les Grands Lacs se déversent dans la mer

Hadfield sur Twitter : « L'embouchure du Saint-Laurent, où les Grands Lacs se déversent dans la mer. » Le 20 avril 2013. (Source : Agence spatiale canadienne/NASA)

Le Jour de la Terre a été célébré cette semaine, tant au sol que dans l'espace. L'astronaute de l'ASC Chris Hadfield a souligné l'événement en prenant part à une liaison descendante vidéo avec l'Office national du film (ONF) (événement en anglais), au cours de laquelle a été annoncée la création de l'École spatiale de l'ONF, un site Web interactif qui utilise des séquences vidéo de l'entraînement et de la mission d'Hadfield pour traiter de l'exploration spatiale et enseigner les sciences aux élèves.

Un autre jalon a été commémoré le même jour : le douzième anniversaire de la sortie dans l'espace de Chris Hadfield le 22 avril 2001, une première pour un Canadien. Chris a souvent décrit l'émerveillement qu'il a ressenti de pouvoir admirer la Terre en flottant librement dans l'espace. Heureusement, il a pu nous donner une meilleure idée de ce point de vue époustouflant en prenant un grand nombre de photos de la Terre à partir de la station spatiale. Hadfield nous a montré comment il prenait ces images extraordinaires dans cette vidéo de l'ASC (bientôt disponible en français), au cours de laquelle il part en safari photo dans la Coupole.

Cette semaine a aussi été marquée par une sortie dans l'espace. Les cosmonautes russes Roman Romanenko et Pavel Vinogradov sont allés travailler à l'extérieur de la station. C'était la première sortie de Roman et la septième de Pavel, qui est devenu l'humain le plus vieux, à l'âge de 59 ans, à réaliser une marche spatiale.

Cela dit, Chris Hadfield a été fort occupé à l'intérieur de la station. Cette semaine, il a entrepris les activités du projet de recherche Vascular, une expérience canadienne continue qui étudie les effets de la microgravité sur le système cardiovasculaire des astronautes à bord de l'ISS. Le Dr Richard Hughson de l'Université de Waterloo est le chercheur principal.

Hadfield a également participé aux activités de la mission EarthKAM en changeant la batterie et la lentille de sa caméra. Pendant la mission Expedition 35, EarthKAM a établi un nouveau record de participation étudiante. Environ 430 groupes de différentes écoles y ont participé et bien d'autres encore ont fait leur demande d'inscription.

Et parlant de records pulvérisés, la vidéo de Chris Hadfield qui mène l'expérience scientifique de deux élèves en essorant un linge à bord de l'ISS (bientôt disponible en français) a été visionnée plus de six millions de fois – la vidéo la plus populaire jamais diffusée par l'ASC.

Chris Hadfield a également pris le temps de faire deux séances de radio amateur avec des élèves de Rankin Inlet (Nunavut) et de Whitehorse (Yukon), respectivement.

Le 6 mai, Hadfield et des milliers d'élèves canadiens rempliront les cieux de musique fera vibrer le ciel en chantant la chanson I.S.S. (Is Somebody Signing), qu'il a composé avec Ed Robertson des Barenaked Ladies, dans le cadre d'un événement spécial du Lundi en musique.

Pour avoir les dernières nouvelles sur la mission de Chris Hadfield, visitez notre page sur la mission Expedition 34/35 et suivez-nous dans les médias sociaux, y compris notre nouvelle page Tumblr.

Du 12 au 18 avril 2013

Chris porte un appareil pour mesurer sa pression sanguin

Chris Hadfield porte un appareil pour mesurer sa pression sanguine dans le cadre d'une séance de l'expérience canadienne BP Reg. Le 17 avril 2013. (Source : Agence spatiale canadienne/NASA)

Chris essore un linge mouillé

Pendant un événement vidéo en direct avec les élèves de l'École secondaire Lockview à Fall River (Nouvelle-Écosse), Chris Hadfield essore un linge mouillé pour faire la démonstration de la tension de surface. Le 16 avril 2013. (Source : Agence spatiale canadienne)

Sault Ste. Marie

Hadfield sur Twitter : « Sault Ste. Marie – un passage vital qui mène au lac Supérieur. Il y a là le Sault College et c'est d'où vient Roberta Bondar. ». Le 16 avril 2013. (Source : Agence spatiale canadienne/NASA)

comment les astronautes dorment

Alors qu'il porte son pyjama de l'espace, le commandant Hadfield nous montre comment les astronautes dorment dans l'espace dans cette toute nouvelle vidéo. Le 12 avril 2013. (Source : Agence spatiale canadienne/NASA)

La semaine a commencé du bon pied pour la recherche scientifique canadienne. Le commandant Hadfield a participé à la première séance de BP Reg, une expérience de l'Université de Waterloo dirigée par le Dr Richard Hughson. Grâce à des brassards gonflables enroulés autour des jambes du sujet, BP Reg recueille des données sur la pression artérielle en apesanteur. Les chercheurs espèrent qu'ils pourront mieux comprendre pourquoi certains astronautes s'évanouissent à leur retour sur Terre. Cette expérience pourrait aussi avoir des applications plus générales, particulièrement pour les personnes prédisposées aux évanouissements, comme les personnes âgées.

Chris Hadfield s'est également intéressé aux études scientifiques d'élèves canadiens en menant une expérience conçue par des élèves de l'École secondaire Lockview à Fall River (Nouvelle-Écosse) dans le cadre du Défi canadien en sciences de l'ASC. Au cours d'une liaison vidéo en direct (en anglais) et devant 1200 élèves de cette école, Chris Hadfield a essoré un linge mouillé pour vérifier l'hypothèse de Meredith Faulkner et Kendra Lemke. Ces dernières avaient prédit que l'eau collerait au linge en raison de la tension de surface. L'expérience a prouvé qu'elles avaient raison, ce qui n'a pas manqué de réjouir tous les élèves dans la salle.

Deux autres vidéos sur la science et la technologie canadiennes sont disponibles en ligne depuis cette semaine. La première parle de l'appareil d'analyse d'échantillons sanguins Microflow (en anglais), et l'autre de l'expérience sur le rayonnement Radi-N2 (en anglais), un projet de longue haleine qui permet d'enregistrer les niveaux de rayonnement neutronique partout dans l'ISS.

Cette semaine a été un peu plus éprouvante, physiquement, que les autres pour Chris Hadfield qui a subi un test de santé cardiovasculaire sur CEVIS, le véloergomètre de la station. Il a également recueilli des échantillons d'eau et d'urine pour l'expérience ENERGY.

Parmi les autres activités à souligner, Chris Hadfield et Tom Marshburn ont terminé la mise à niveau du nouveau système de communication à grand débit de l'ISS. Puis, les deux Chris, Hadfield et Cassidy, ont configuré les caméras en vue de la sortie dans l'espace de deux cosmonautes prévue pour ce vendredi. Chris Hadfield a aussi lancé une autre séance de l'expérience BCAT-3, une expérience sur les colloïdes semblable à l'expérience canadienne BCAT-C1.

Tandis que les membres de l'équipage terminaient les tâches qu'on leur avait attribuées, les contrôleurs au sol ont activé le Système d'entretien mobile et mis le Canadarm2 en position pour effectuer une vérification vidéo de l'adaptateur pressurisé. Chris Cassidy a également pris les commandes du bras pour saisir la borne électromagnétique 1 du Système d'entretien mobile.

Cette semaine, Chris a eu le temps de communiquer par radio amateur avec des élèves d'Inukjuak, au Nunavik (Québec), et il a également parlé avec 220 élèves de 9e année de l'École secondaire John McCrae à Nepean (Ontario). Portant son pyjama de l'espace, le commandant Hadfield nous a aussi montré comment les astronautes dorment dans l'espace dans cette toute nouvelle vidéo (bientôt disponible en français). Lors de l'événement Yuri's Night, le 12 avril, Chris et son équipage ont discuté par liaison vidéo avec le président russe Vladimir Poutine.

Au cours de la fin de semaine prochaine, le 22 avril, Chris Hadfield participera au lancement de l'École spatiale de l'Office national du film, un site Web interactif qui permettra aux élèves d'en savoir plus long sur l'exploration spatiale et la science dans le cadre de la mission Expedition 34/35. Le lancement sera animé par l'astronaute de l'ASC Jeremy Hansen au Discovery Centre de Halifax. On y attend 150 élèves de la 6e à la 9e année.

Pour avoir les dernières nouvelles sur la mission de Chris Hadfield, visitez notre page Web sur la mission Expedition 34/35 et suivez-nous dans les médias sociaux, y compris notre nouvelle page Tumblr.

Du 5 au 11 avril 2013

Chris Hadfield accepte son prix Shorty Award dans la catégorie Science

Chris Hadfield accepte son prix Shorty Award dans la catégorie Science. 8 avril 2013. (Saisie d'écran par l'Agence spatiale canadienne)

Coupe de cheveux spatiale

Hadfield sur Twitter : « Coupe de cheveux spatiale, avant et après. Tom a fait du bon travail! Ne regardez pas la sonde de température sur mon front... » 7 avril 2013. (Source : Agence spatiale canadienne/NASA)

Winnipeg (Manitoba), d'une clareté incroyable

Hadfield sur Twitter : « Winnipeg (Manitoba), d'une clareté incroyable. Le canal de dérivation de la rivière a l'air intelligent, vu de l'espace. » 4 avril 2013. (Source : Agence spatiale canadienne/NASA)

L'écusson de la mission en place à bord de la station spatiale

Hadfield sur Twitter : « L'écusson de la mission Expedition 34 en place à bord de la station spatiale. La mission Expedition 35 est officiellement commencée. » 5 avril 2013. (Source : Agence spatiale canadienne/NASA)

L'atmosphère se réchauffe cette semaine à bord de la Station spatiale internationale. Les membres de la mission Expedition 35 accomplissent leurs tâches à un train d'enfer. Et la chaleur est de mise, car ils entreprennent de nouvelles expériences, comme la BASS (Burning and Suppression of Solids) qui étudie les caractéristiques des flammes en apesanteur.

Parmi les tâches scientifiques qui lui ont été confiées, l'astronaute de l'ASC Chris Hadfield a installé le matériel pour l'expérience BCAT-3, a lancé l'expérience ENERGY, qui mesure les niveaux d'énergie d'un astronaute dans l'espace, et a mené l'expérience SLAMMD, qui détermine la masse d'une personne en apesanteur. Chris Hadfield a également subi un examen de la vue au moyen d'un tonomètre pour évaluer la santé des yeux. Hadfield explique comment les astronautes utilisent différents appareils pour évaluer la santé de leurs yeux dans l'espace dans cette vidéo (disponible en français d'ici le 19 avril).

Parmi les autres tâches accomplies à bord de la station, Chris a recueilli de l'équipement américain et il a rechargé les batteries des outils qui serviront lors d'une sortie dans l'espace qu'effectueront des cosmonautes le 19 avril, il a fait des tests et des analyses d'échantillons du distributeur d'eau potable, et il a aidé à vérifier le système de communication à grand débit installé récemment.

Pour ce qui est de la vie quotidienne à bord, Chris Hadfield s'est fait couper les cheveux par son collègue Tom Marshburn, juste à temps pour recevoir un prix Shorty Award, au cours d'une cérémonie qui célèbre les meilleurs communicateurs dans les médias sociaux. Hadfield a fini ex-æquo dans la catégorie Science. Chris a également reçu les félicitations de Brian Williams qui anime l'émission Rock Center au réseau américain NBC. Il recommande que notre commandant soit fait membre de l'Ordre du Canada (ces remarques commencent à 01:36, en anglais seulement). On ne sait pas si Chris a pleuré de joie en entendant cela, mais grâce à cette démonstration vidéo très populaire qu'il a filmée (disponible en français d'ici le 19 avril), nous comprenons ce qui arriverait à ses larmes s'il le faisait (indice : elles ne s'accumulent pas à ses pieds).

Au cours de l'événement vidéo en direct (en anglais) de cette semaine, Chris a répondu à des questions d'élèves au TELUS World of Science Edmonton, dans le cadre de la première séance de microclavardage de l'ASC dans l'Ouest canadien. C'était aussi notre premier événement affilié à Yuri's Night, une célébration mondiale du passé, du présent et de l'avenir de l'humanité dans l'espace. Les événements de Yuri's Night ont lieu à travers le Canada et autour du monde en avril chaque année pour commémorer le premier vol dans l'espace par un humain, Youri Gagarine, le 12 avril 1961, et le vol inaugural de la navette spatiale de la NASA, le 12 avril 1981. 

Chris Hadfield a également communiqué par radio amateur avec l'Escadron 820 Chris Hadfield de l'Aviation royale du Canada de sa ville natale, Milton (Ontario), puis avec des élèves de St. Albert (Alberta).

Pour avoir les dernières nouvelles sur la mission de Chris Hadfield, visitez notre page Web sur la mission Expedition 34/35 et suivez-nous dans les médias sociaux, y compris notre nouvelle page Tumblr.

Du 29 mars au 4 avril 2013

Hadfield souhaite la bienvenue aux nouveaux membres de la mission

L'astronaute de l'Agence spatiale canadienne (ASC) Chris Hadfield souhaite la bienvenue aux nouveaux membres de la mission Expedition 35 à leur arrivée à bord de la Station spatiale internationale (ISS). 29 mars 2013. (Source : NASA)

un brise-glace naturel à l'embouchure du détroit

Hadfield : « Belle Isle, Terre-Neuve – un brise-glace naturel à l'embouchure du détroit. » 4 avril 2013. (Source : Agence spatiale canadienne/NASA)

Biscuit feuille d'érable

Hadfield : « Pour passer tranquillement à autre chose après les gags d'aujourd'hui – voici quelque chose de léger. J'ai mangé le biscuit tout de suite après avoir pris la photo. » 1er avril 2013. (Source : Agence spatiale canadienne/NASA)

Notre fenêtre sur le monde

Hadfield : « La coupole. Notre fenêtre sur le monde » 4 avril 2013. (Source : Agence spatiale canadienne/NASA)

Lancement de la fusée Soyouz

Hadfield : « Lancement de la fusée Soyouz – le moment de la mise à feu, vu de la cible de ses occupants : la station spatiale. » 28 mars 2013. (Source : Agence spatiale canadienne/NASA)

L'équipage de la mission Expedition 35, qui compte maintenant six personnes, a eu une semaine chargée avec l'intégration des nouveaux arrivants et l'attribution des tâches à bord de la station.

Cela dit, l'astronaute de l'Agence spatiale canadienne (ASC) Chris Hadfield, qui a célébré son 100e jour à bord de l'ISS le 30 mars dernier, a trouvé le temps de célébrer Pâques et de faire un ou deux poissons d'avril (versions françaises disponibles dans la page Facebook du Cmdt Chris Hadfield).

Mais le commandant de l'ISS avait quand même un horaire exigeant cette semaine, y compris le remplacement du tuyau à urine de la toilette, des transferts d'images de l'expérience canadienne BCAT-C1 sur les colloïdes et une réunion pour discuter des détails de la relève des membres d'équipage avec Chris Cassidy de la NASA, ce qui incluait des suggestions sur les meilleures pratiques en orbite et les leçons apprises en ce qui a trait aux systèmes et aux charges utiles de l'ISS. Une revue des rôles et responsabilités en cas d'urgence avec les trois nouveaux membres d'équipage a aussi eu lieu afin de les informer de ce que l'on attend d'eux advenant qu'une situation d'urgence survienne à bord de l'ISS.

La tâche la plus difficile de Chris cette semaine a été l'installation de l'unité de communication en bande Ku numéro 2. Grâce à cette unité, la station disposera de six canaux vidéo en liaison descendante (plutôt que quatre) et de quatre canaux de liaison audio entre l'espace et le sol (plutôt que deux).

Pour ce qui est des activités de rayonnement, Chris Hadfield a communiqué par radio amateur avec des élèves en Georgie et il a participé à un événement avec liaison vidéo pour l'émission Daily Planet de Discovery (page externe en anglais). Le 8 avril, il parlera par radio amateur avec les cadets de l'Air de l'escadron 820 Chris Hadfield de Milton, en Ontario, et, le 9 avril, avec 180 élèves de l'école Sir George Simpson Junior High School à Edmonton, en Alberta. La même journée, il fera une apparition vidéo au Telus World of Science – Edmonton où il se joindra à plus de 400 élèves et membres du public pour la première séance de microclavardage (tweetup) de l'ASC dans l'Ouest du Canada. Cet événement se veut une célébration de Yuri's Night, la journée mondiale de la cosmonautique.

Après la fin de semaine de Pâques où Chris et ses collègues ont mangé du chocolat et des sucreries, l'ASC a choisi le bon moment pour diffuser cette vidéo qui explique comment les astronautes se brossent les dents dans l'espace (bientôt disponible en français). Et si vous voulez voir d'autres vidéos de Chris en action, voyez comment il range un scaphandre spatial dans l'ISS et comment il fait ses exercices (bientôt disponible en français).

Vous pouvez suivre les dernières nouvelles de la mission sur notre page officielle de la mission Expedition 34/35 et dans les médias sociaux. N'oubliez pas que nous avons aussi désormais une page Tumblr.

Du 22 au 28 mars 2013

Photo de Chris, Tom et Roman dans la bouche du Dragon

Hadfield : « Tom, Roman et moi dans la bouche de l'engin spatial Dragon. Ce sont deux hommes extraordinaires avec lesquels il fait bon de vivre dans l'espace. » 26 mars 2013. (Source : Agence spatiale canadienne/NASA)

Photo du Brésil

Hadfield : « Le cubisme dans l'agriculture au Brésil. » 26 mars 2013. (Source : Agence spatiale canadienne/NASA)

Photo de Chris Hadfield pour Tomatosphère

Hadfield : « 600 000 semences pour un nombre infini de futurs scientifiques et ingénieurs. Félicitations à Tomatosphère, récipiendaire d'un prix pour la promotion des sciences du #CRSNG! » 26 mars 2013. Pour en savoir plus sur le projet Tomatosphère. (Source : Agence spatiale canadienne/NASA)

Photo de Terre-Neuve

Hadfield : « Un tourbillon océanique prisonnier des glaces, Terre-Neuve, Canada. » 22 mars 2013. (Source : Agence spatiale canadienne/NASA)

L'équipage de l'ISS doublera, en passant de trois à six astronautes. En effet, l'astronaute de la NASA Chris Cassidy et les cosmonautes Pavel Vinogradov et Aleksandr Misurkine arriveront aujourd'hui à la station à bord d'un engin Soyouz. Le commandant Hadfield et ses coéquipiers se sont affairés à préparer l'ISS en vue de leur arrivée et du départ du véhicule Dragon de SpaceX.

Le ventre plein de matériel et d'échantillons scientifiques, le Dragon a été désamarré de la Station au moyen du Canadarm2, le 26 mars. Il a effectué son retour sur Terre dans un plongeon réussi dans l'océan Pacifique à 12 h 23 HAE (page de la NASA en anglais).

Hadfield, Romanenko et Marshburn ont pris part à un entraînement en cas d'urgence qui consiste en une simulation selon laquelle les astronautes se rendent en divers endroits de la station pour s'exercer à certaines procédures et prendre les décisions qui s'imposent, en coordination avec le personnel de contrôle de mission en poste à Houston et à Moscou.

Du côté des sciences, Chris Hadfield a procédé au changement d'un intervallomètre de l'expérience canadienne sur les colloïdes BCAT-C1 et a préparé l'expérience CSLM-3 (Coarsening in Solid Liquid Mixture) en vue de sa sixième séance. Il a de plus approvisionné le congélateur MELFI en briques de glace, installé des cavaliers et recueilli les données de l'appareil de mesure du conteneur logistique ExPRESS dans lequel est logé le spectromètre magnétique Alpha-02 (AMS-02) (page de la NASA en anglais).

Le commandant Hadfield, poursuivant sur sa lancée de sensibilisation du public, a communiqué par radio amateur avec 570 élèves de l'École primaire des Cardinaux à Laval, au Québec, et a répondu aux questions de la chaîne Radio Canada durant une conférence vidéo en direct de l'espace pour les émissions « 24 heures en 60 minutes » et « Découverte » (diffusion le 7 avril).

Enfin, Chris Hadfield nous fait une démonstration de sa routine d'entraînement à bord de l'ISS et nous dévoile un mouvement de son propre cru (clip en français disponible sous peu) : le « Hadfield Shake ». Vous pouvez en apprendre davantage sur l'exercice dans l'espace sur le site Web de l'ASC, où ont également été compilées les questions les plus fréquemment posées à Hadfield sur les médias sociaux. L'Agence spatiale a par ailleurs lancé aujourd'hui un nouveau compte Tumblr pour vous permettre de suivre certains des faits saillants de ses activités.

La semaine prochaine, l'ISS affiche complet avec l'arrivée de ses trois nouveaux membres et passe en haute vitesse!

Du 15 au 21 mars 2013

Photo de l'équipage d'Expedition 34 après l'atterrissage

L'équipage d'Expedition 34, peu après l'atterrissage. De gauche à droite : le cosmonaute Evgeny Tarelkine, le commandant du Soyouz Oleg Novitskiy et le commandant d'Expedition 34 Kevin Ford. 16 mars 2013. (Source : Sergey Vigovskiy)

Photo de Chris Hadfield habillé pour la Saint-Patrick

Hadfield : « En vert – Joyeuse Saint-Patrick de la Station spatiale internationale! » 17 mars 2013. (Source : Agence spatiale canadienne/NASA)

Photo de pyjamas spatiaux

Hadfield : « Pyjamas spatiaux : fabriqués en Russie, élégants, en deux tons de bleu avec des bas blancs. Ce que portent tous les astronautes cette année. » 21 mars 2013. (Source : Agence spatiale canadienne/NASA)

Photo du départ du Soyouz

Hadfield : « Départ du Soyouz - Oleg, Kev et Evgeni passent sous la station spatiale et rentrent à la maison après 5 mois dans l'espace. » 15 mars 2013. (Source : Agence spatiale canadienne/NASA)

Photo de Calgary

Hadfield : « Calgary dans la neige du début de mars. Vivement un petit vent chaud des Rocheuses, non? » 15 mars 2013. (Source : Agence spatiale canadienne/NASA)

Le commandant Chris Hadfield, Tom Marshburn et Roman Romanenko ont fait leurs adieux à l'équipage d'Expedition 34. L'astronaute de la NASA Kevin Ford et les cosmonautes Evgeny Tarelkine et Oleg Novitsky ont en effet quitté la station le 15 mars à 17 h 43 HAE. Ils sont arrivés en bonne forme dans la steppe glaciale du Kazakhstan à 23 h 06 HAE, où ils ont été accueillis par une équipe de récupération. La mission Expedition 35 de Chris Hadfield a débuté officiellement lorsqu'on a fermé l'écoutille entre le module Soyouz et la station spatiale.

Le 28 mars, trois autres membres d'équipage viendront rejoindre Chris Hadfield et ses coéquipiers à bord de la station : l'astronaute de la NASA Chris Cassidy et les cosmonautes Pavel Vinogradov et Aleksandr Misurkine. Hadfield et Vinogradov se connaissent bien, car ils se sont entraînés ensemble il y a plusieurs années en vue de leurs missions respectives à destination de la station russe Mir.

Au nombre de ses nombreuses tâches cette semaine, Chris Hadfield a procédé à des analyses d'échantillons de l'expérience canadienne BCAT-C1, a mené des activités préliminaires d'emballage de fret pour le Dragon de SpaceX, a réassemblé et installé la charge utile de régénération aux amines (Amine Swingbed Payload, page de la NASA en anglais) et, avec l'aide de Tom Marshburn, a fait une vérification de l'état de santé de l'équipage.

Chris Hadfield a aussi pris part à certains événements spéciaux cette semaine. Il a conversé avec le premier ministre Stephen Harper, sa femme Laureen et des élèves au Musée de l'aviation et de l'espace du Canada à Ottawa, répondu aux questions posées par des médias canadiens au siège social de l'ASC, et pris part à une vidéo incontournable sur la façon de préparer et manger des épinards en apesanteur. Hadfield a aussi présenté une version acoustique de « Danny Boy », qu'il a enregistrée à bord de la station spatiale à temps pour la Saint-Patrick. Enfin, il a mené des séances de radio amateur avec des élèves d'Australie et d'Austin, au Texas.

Au programme de la semaine, Marshburn et Hadfield utiliseront le Canadarm2 pour désamarrer le véhicule Dragon de SpaceX de la station pour son retour sur Terre le 25 mars. Le 26, Hadfield parlera avec 570 élèves du primaire de l'École des Cardinaux à Laval, au Québec, via radio amateur, une initiative du jeune élève de 5e année Cédrick Côté. Chris Hadfield attendra aussi avec impatience l'arrivée de l'équipage d'Expedition 35 dont il a été question plus haut et qui quitteront la Terre le 28.

Vous pouvez suivre les dernières nouvelles de la mission sur notre page officielle de la mission Expedition 34/35 et dans les médias sociaux.

Du 8 au 14 mars 2013

Photo de Chris Hadfield avec Microflow

Hadfield : « De nombreuses personnes ont travaillé très fort pour ce boîtier d'analyse de sang obtienne une place à bord. Premier essai... go Microflow! » (7 mars 2013). (Source : Agence spatiale canadienne/NASA)

Photo de Chris Hadfield parlant aux élèves de l'école Bert Church

Une élève de 9e année de l'école secondaire Bert Church à Airdrie, Alberta, pose sa question à Chris Hadfield en orbite en présence de l'astronaute de l'Agence spatiale canadienne (ASC) à la retraite Robert Thirsk et de Bonnie Schmidt, présidente de Parlons sciences. (Source : ASC)

Photo du logo du Canada sur le Canadarm2

Hadfield : « La grande finale de ce soir : Soyons fiers de nos réalisations, mais ne nous arrêtons pas là. Nous sommes tournés vers l'avenir et non pas vers le passé. » (13 mars 2013). (Source : Agence spatiale canadienne/NASA)

Photo du transfert du commandement

Chris Hadfield et Kevin Ford se serrent la main durant la cérémonie de transfert du commandement. (Source : NASA)

Cette semaine, une nouvelle page de l'histoire a été écrite tandis que Chris Hadfield est devenu le commandant de la Station spatiale internationale au cours d'une cérémonie de transfert du commandement. Premier Canadien nommé à ce poste, Chris Hadfield s'est vu honoré par l'hymne national du Canada et une poignée de main de Kevin Ford, le commandant de la mission Expedition 34.

Hadfield assume le commandement de la mission Expedition 35, et il lui incombe désormais, parmi ses nouvelles responsabilités, de prendre les décisions qui s'imposent en situation d'urgence. Il quittera ses fonctions de commandant à la fin mai, lorsque les membres de la mission Expedition 35 et lui reviendront sur Terre. Vous pouvez lire la déclaration de Chris Hadfield au sujet de l'honneur qui lui est accordé.

Il a reçu des félicitations de partout au monde, et en particulier de Sa Majesté la Reine du Canada et du Premier ministre du Canada, Stephen Harper.

Avant d'assumer son nouveau rôle, Chris Hadfield avait diffusé ce message vidéo, un témoignage dans lequel il explique comment il est possible de devenir la personne qu'on a envie d'être.

Plus tôt cette semaine, Hadfield s'est entretenu avec 1000 élèves de l'école secondaire Bert Church (BCHS) à Airdrie, en Alberta, via une connexion vidéo. Les élèves de 9e année de BCHS participent actuellement au projet Radi-N2 et vous de Parlons sciences destiné aux écoles secondaires et mis au point pour inciter les élèves canadiens à s'intéresser aux sciences en prenant part à une expérience semblable à Radi-N2 que réalise Hadfield dans l'espace. Robert Thirsk, astronaute de l'ASC à la retraite, était également sur place pour répondre aux questions du groupe d'élèves très enthousiastes. Parmi ses autres activités de sensibilisation, Chris Hadfield a mené une séance de radio amateur avec des élèves de Martensville, en Saskatchewan.

L'Agence spatiale canadienne a également diffusé une vidéo (bientôt disponible en français) dans laquelle Hadfield décrit les changements de perception des saveurs dans l'espace et fait étalage d'aliments canadiens apportés récemment à la station par le véhicule Dragon de la société SpaceX. Hadfield a aussi filmé sa plus récente coupe de cheveux en apesanteur à bord de l'ISS, le «  Salon » spatial international.

En ce qui concerne les expériences scientifiques canadiennes, Hadfield a réalisé une ronde de l'expérience Microflow, qui analyse des échantillons de sang et de fluides aux fins du suivi de l'activité physiologique et cellulaire. Dans le cadre de l'expérience Radi-N2, il a aussi récupéré et fait une lecture de données des détecteurs de rayonnements neutroniques. Le 7 mars, il a procédé à une séance d'échantillonnage pour l'expérience canadienne sur les colloïdes BCAT-C1.

Le retour de l'équipage de l'Expedition 34 sur Terre est prévu pour le 14 mars. La semaine prochaine, le nouveau commandant de la station continuera de charger, avec Tom Marshburn et Roman Romanenko, le véhicule Dragon de SpaceX en plus de mener ses autres activités scientifiques et d'entretien. Les membres de l'Expedition 36 les rejoindront plus tard au cours du mois de mars.

Vous pouvez suivre les dernières nouvelles de la mission sur notre page officielle de la mission Expedition 34/35 et dans les médias sociaux.

Du 28 février au 7 mars 2013

Photo d'un Dragon capturé et amadoué par le Canadarm2

Hadfield : « La grande finale de ce soir : un Dragon capturé et amadoué par le Canadarm2. Saint-Georges claironne l'avènement d'une ère nouvelle dans le silence de l'espace. » 3 mars 2013 (Source : Agence spatiale canadienne/NASA)

Photo de Chris Hadfield (astronaute heureux)

Hadfield : « Un astronaute heureux – Pris entre les serres du Canadarm2, le Dragon sera soulevé, fixé en place, puis vidé de ses entrailles. » 3 mars 2013. (Source : Agence spatiale canadienne/NASA)

Photo d'une scène hivernale du Québec

Hadfield : « D'anciennes montages, semblables à de vieilles souches, ponctuent une mosaïque de champs dans cette scène hivernale du Québec. » 5 mars 2013 (Source : Agence spatiale canadienne/NASA)

Photo d'une équipe de scientifiques et d'ingénieurs

Une équipe de scientifiques et d'ingénieurs de l'Agence spatiale canadienne (ASC) appuient les expériences scientifiques canadiennes réalisées à bord de l'ISS depuis le Centre de télé-exploitation de charges utiles. 5 mars 2013 (Source : ASC)

La robotique et les sciences canadiennes ont été particulièrement en vue cette semaine. Le 3 mars, le Canadarm2 a capturé et « amadoué » le Dragon de SpaceX. Lancé le 2 mars, le véhicule de ravitaillement a éprouvé quelques difficultés techniques. Le mauvais fonctionnement des propulseurs a ralenti sa course à destination de la station spatiale. Cependant, le Dragon a réussi à déployer ses ailes (voire ses panneaux solaires) pour son rendez-vous avec la station. Le Canadarm2 a tiré le vaisseau de son orbite tôt dimanche matin à 5 h 31.

La cargaison a été rapidement déchargée du ventre du Dragon. Il transportait, entre autres, des aliments frais et des collations canadiennes, ainsi que l'instrument scientifique canadien Microflow, un dispositif révolutionnaire capable d'analyser des échantillons sanguins.

La capture a sans doute été un peu émotive pour Chris Hadfield, car c'est lui qui, en 2001, avait fixé le Canadarm2 à la station spatiale. Dans cette vidéo, il nous fait part de ses sentiments à l'égard du bras robot et nous fait visiter le poste de travail robotique.

Le 6 mars, la science canadienne était à l'honneur. De fait, les expériences Radi-N2 et BCAT-C1 ont toute deux été réalisées à bord de la station avec l'appui des chercheurs et des ingénieurs de l'ASC au sol. L'astronaute Hadfield a amorcé la quatrième et dernière séance de Radi-N2 en activant deux détecteurs neutroniques à bulles. Il a placé l'un de ces appareils sur lui et l'autre dans son aire de repos. Les résultats serviront au projet Parlons sciences, dans le cadre duquel on compare les niveaux de rayonnement à bord de la station spatiale à ceux enregistrés par des élèves sur Terre. Chris Hadfield s'entretiendra, par le biais d'une vidéoconférence en direct prévue le 11 mars, avec les élèves de la 9e année d'Airdie, Alberta, qui participent au projet.

Hadfield a également actionné l'expérience Microflow pour la première fois et a achevé avec succès deux rondes d'échantillonnage.

En plus de ses nombreuses activités scientifiques et d'entretien, Chris Hadfield a trouvé le temps de discuter avec des élèves de Charlottetown, Î.-P.-É., via la radio amateur, de même qu'avec des élèves de la Californie, dans cette communication vidéo en liaison descendante de la NASA (en anglais).

Chris Hadfield a également expliqué comment les astronautes s'y prenaient pour nettoyer des produits renversés en apesanteur : http://youtu.be/8Hj3GnPRsJ4

Fait peu connu jusqu'à présent, Hadfield a ajouté une nouvelle tâche à sa liste déjà très longue d'activités : produire des déclarations d'impôts... dans l'espace! Pour tout savoir, regardez ce clip de l'émission Rick Mercer sur CBC (en anglais).

À venir le 13 mars, Chris Hadfield passera à l'histoire lorsqu'il deviendra officiellement le premier commandant canadien de la Station spatiale internationale. Une vidéo en direct de la cérémonie soulignant le transfert de commandement, prévue à 17 h 10 (HAE) (heure sujette à changement) sera disponible sur le réseau NASA TV et le site Web de l'ASC.

Vous pouvez suivre les dernières nouvelles de la mission sur notre page officielle de la mission Expedition 34/35 et dans les médias sociaux.

Du 23 au 28 février 2013

Photo du lac Baïkal, en Sibérie

Hadfield : « La grande finale de ce soir : le lac Baïkal, en Sibérie. Immensément vieux et profond, il contient le cinquième de toute l'eau douce de la Terre. » Le 26 février 2013. (Source : Agence spatiale canadienne/NASA)

Photo de Hamilton (Ontario)

Hadfield : « La ville de Hamilton, à la pointe du lac Ontario. La ville de l'acier et l'escarpement du Niagara visibles de l'espace. » Le 23 février 2013. (Source : Agence spatiale canadienne/NASA)

Photo de Chris Hadfield en pyjama en apesanteur

Hadfield : « En apesanteur dans mon nouveau pyjama spatial fait en Russie... très chaud et confortable. » Le 26 février 2013. (Source : NASA)

Photo du Canadarm2

Chris Hadfield a pris cette photo du Canadarm2 qui sera utilisé pour capturer le véhicule Dragon de SpaceX. Le 25 février 2013. (Source : Agence spatiale canadienne/NASA)

L'arrivée du « Dragon » est imminente, et les membres de l'équipage de la mission Expedition 34 se préparent à le capturer. Ce vendredi, le véhicule de ravitaillement Dragon de SpaceX Dragon sera lancé de Cap Canaveral, en Floride, à 10 h 10 HNE et arrivera le lendemain à la Station spatiale internationale (ISS). L'équipage se servira du Canadarm2 pour saisir le vaisseau visiteur. Mais avant d'entreprendre la manœuvre, les astronautes ont préparé divers articles qui seront rangés dans le Dragon une fois celui-ci vidé de sa cargaison.

Quant à Chris Hadfield, il a procédé cette semaine à l'installation et à la vérification du système de caméra centrale d'arrimage dont on se servira lors de la capture et de la jonction du véhicule Dragon à la station.

Hadfield s'est également chargé de diverses expériences scientifiques. Il a notamment amorcé quelques rondes de l'expérience canadienne BCAT-C1, mis en place du matériel pour l'expérience « Coarsening in Solid-Liquid Mixture », entrepris la quatrième et dernière séance de « Reversible Figures Experiment » sur la perception de figures ambigües et inspecté, puis nettoyé la boîte à gants pour la recherche en microgravité. Il s'est également acquitté de certaines tâches d'entretien, comme le contrôle de la qualité de l'air en vue de la détection de microbes ainsi que le retrait et le remplacement d'un réservoir du système de recyclage de l'urine.

Mercredi, l'équipage a été surpris par une alarme d'incendie dans le laboratoire américain Destiny. Cependant, après une inspection des lieux, Chris Hadfield a déclaré une fausse alerte. Les membres de l'équipage de la mission Expedition 34/35 ont aussi participé à un exercice de sortie d'urgence dans la capsule Soyouz TMA-07M.

Plus tôt au cours de la semaine, Hadfield s'est joint à Kevin Ford et Tom Marshburn pour participer à la première séance Google+ Hangout de la NASA depuis l'espace. Hadfield et Marshburn ont aussi pris part à une conférence vidéo avec des élèves rassemblés au Metropolitan Arts Institute de Phoenix dans le cadre du programme Destination Station de la NASA. Hadfield a également communiqué avec 450 élèves du primaire d'une école de Pentincton, en Colombie-Britannique, et un groupe de 3e année de la Californie via radio amateur.

Pour voir l'équipage capturer le Dragon, allez sur le réseau de télévision de la NASA ou le site Web de l'ASC samedi matin à 6 h 20 HNE (heure sujette au changement).

Le 5 mars sera une journée où la science canadienne sera à l'honneur à bord de l'ISS. De fait, trois des cinq expériences scientifiques canadiennes seront réalisées en orbite par Chris Hadfield, soit BCAT-C1, Radi-N2 et Microflow, un appareil à peine plus gros qu'un grille-pain capable d'analyser des échantillons de sang et de fournir un diagnostic en quelques minutes seulement.

Vous pouvez suivre les dernières nouvelles de la mission sur notre page officielle de la mission Expedition 34/35 et dans les médias sociaux.

Du 16 au 22 février 2013

Photo de liquides en apesanteu

Hadfield : « Les liquides se comportent bizarrement en apesanteur – une bulle d'air et une goutte d'huile de poivre se disputent l'espace dans une goutte d'eau. » Le 19 février 2013. (Source : Agence spatiale canadienne/NASA)

Photo du mécanisme de préhension au bout du Canadarm2

Hadfield : « Le mécanisme de préhension au bout du Canadarm2. Les câbles saisissent une tige et l'attirent à l'intérieur, puis les dents la verrouillent en place. » Le 17 février 2013. (Source : Agence spatiale canadienne/NASA)

Photo de colloïdes dans une éprouvette

Hadfield : « Je mélange des colloïdes dans une éprouvette et je les observe former des structures. La science spatiale en marche! » Le 20 février 2013. (Source : Agence spatiale canadienne/NASA)

Photo de la station spatiale au-dessus de Toronto

Hadfield : « La station spatiale au-dessus de Toronto. Une superbe photo à longue exposition prise par mon ami Andrew Yee le 13 février — avec la Tour du CN. » Le 19 février 2013. (Source : Andrew Yee)

Le 15 février, Chris Hadfield a pris part à une connexion Terre-espace avec quelques 500 étudiants de l'Université de Waterloo (événement en anglais), l'astronaute de l'ASC Jeremy Hansen et Dr Richard Hughson, chercheur principal de deux des cinq expériences canadiennes présentement à bord de l'ISS. Le 17, Chris Hadfield a continué à communiquer avec le public et la communauté des utilisateurs de Reddit. Il a en effet pris part à sa troisième séance AMA (Ask Me Anything), qui était aussi sa première depuis l'espace. La séance AMA a généré plus de 2 000 commentaires et questions, et elle a donné lieu à plusieurs observations perspicaces de Chris. Vous pouvez lire la totalité de la séance AMA (anglais seulement) ou lire les cinq meilleures interventions (anglais seulement) selon le magazine Forbes.

Le lendemain, Chris Hadfield a mené deux expériences scientifiques canadiennes. Il a fait la récupération et la lecture de dosimètres à bulles servant à détecter le rayonnement neutronique dans le cadre de l'expérience Radi-N2, puis il a remplacé un intervallomètre pour l'expérience sur les colloïdes BCAT-C1.

Chris a également fait sensation dans Internet avec La cuisine spatiale de Chris Hadfield (version française disponible sous peu), une vidéo de l'ASC à saveur Julia Childs où il nous montre comment faire un sandwich... dans l'espace!

Le 19, on a procédé à la mise à niveau des logiciels installés dans les ordinateurs de l'ISS, ce qui a causé une perte inattendue des communications avec l'équipe au sol. Cette interruption s'est prolongée pendant quelques heures en matinée, mais tout était rentré dans l'ordre à 12 h 34 HNE (anglais seulement).

Le 20, Chris Hadfield s'est affairé à des tâches d'entretien. Il a remplacé une courroie et retiré des modules de survie dans le Biolab du laboratoire Columbus, il a fait des préparatifs en vue de l'arrivée prochaine du véhicule commercial de ravitaillement Dragon et s'est livré à d'autres tâches.

Hadfield et deux autres membres de l'équipage, les astronautes de la NASA Kevin Ford et Tom Marshburn, ont participé à un NASA Social, événement rassemblant des utilisateurs de médias sociaux, au sujet de la science à bord de l'ISS. Pendant l'événement, Hadfield a notamment parlé de la façon dont le corps humain s'adapte à l'apesanteur et de l'utilisation des mathématiques dans l'espace (versions françaises disponibles sous peu).

Le 22, Chris Hadfield sera l'invité spécial de Gino Chouinard à l'émission Salut! Bonjour! au réseau TVA, il participera à une séance Google+ Hangout de la NASA (anglais seulement), il se livrera à d'autres activités pour l'expérience BCAT-C1 et il communiquera par radio amateur avec des élèves de Penticton, en Colombie-Britannique.

La semaine prochaine, les membres d'équipage se prépareront en vue de l'arrivée du véhicule Dragon de la société SpaceX, qui sera saisi par le Canadarm2.

Vous pouvez suivre les dernières nouvelles de la mission sur notre page officielle de la mission Expedition 34/35 et dans les médias sociaux.

Du 9 au 15 février 2013

Photo de Shanghai en Chine

Hadfield : « Shanghai en Chine, où habitent plus de 23 millions de personnes. Un port vivant et cosmopolite à l'embouchure du Yangzi jiang. » [Traduction libre] Le 9 février 2013. (Source : Agence spatiale canadienne/NASA)

L'approche finale d'un véhicule Progress

Hadfield : « L'approche finale d'un véhicule Progress qui vient s'amarrer à la station. On pouvait voir les propulseurs en action, comme de petites fontaines qui crachaient.  » [Traduction libre] Le 11 février 2013. (Source : Agence spatiale canadienne/NASA)

Photo de Tom Marshburn avec une pomme

Tom Marshburn (@AstroMarshburn) : « Des pommes fraîches du Kazakhstan! Nous avons ouvert l'écoutille du véhicule Progress ce matin. Quel plaisir! » [Traduction libre] Le 12 février 2013. (Source : Tom Marshburn/NASA)

En apesanteur, une gaufre avec du sirop d'érable

Hadfield : « En apesanteur, une gaufre avec du sirop d'érable canadien sort seule de son emballage pour le Mardi gras. Délicieuse! » [Traduction libre] Le 12 février 2013. (Source : Agence spatiale canadienne/NASA)

Cette semaine, les membres d'Expedition 34 ont dit adieu à un véhicule Progress et en ont accueilli un autre.

En ce qui a trait au premier de ces véhicules, qui est rentré dans l'atmosphère après avoir quitté la Station spatiale internationale (ISS) le 9 février, Chris Hadfield a diffusé sur Twitter le message suivant (anglais seulement) : « Bon nouvel an chinois! Qu'il soit rempli de joie et de succès. Pour célébrer, nous vous avons envoyé un engin spatial Progress pour qu'il brûle tel un feu d'artifice dans le ciel. » [Traduction libre]

Chris Hadfield a continué à souligner le début de l'Année du serpent en prenant une série de photos de la Chine (anglais seulement) la nuit, y compris quelques images de son mystérieux voisin, la Corée du Nord (anglais seulement).

Le 11 février, le véhicule cargo inhabité Progress 50 s'est amarré à l'ISS. Il contenait de la nourriture fraîche et des fournitures.

Chris Hadfield a été occupé ce jour-là. Il a lancé une autre ronde de l'expérience canadienne Radi-N2 – l'expérience reproduite dans le cadre de Parlons science – et il a travaillé à l'expérience InSPACE-3 (anglais seulement), en plus de participer à une session SLAMMD (anglais seulement) pour mesurer sa masse corporelle afin d'appuyer une expérience sur la nutrition.

Le lendemain, Chris Hadfield a installé un nouvel échantillon dans l'expérience canadienne sur les colloïdes BCAT-C1.

Tout au long de la semaine, Chris Hadfield et les membres d'Expedition 34 ont préparé des articles qui seront placés à bord de la capsule Dragon de la société SpaceX (lien externe en anglais) lors de l'arrivée de cette dernière, en mars.

L'équipage s'est également livré à une séance d'entraînement en vue de la saisie et de l'arrimage de la capsule Dragon, qui sera attrapée en vol par le Canadarm2 lorsqu'elle s'approchera de l'ISS.

Dans le cadre du programme de radio amateur de la Station spatiale internationale (ARISS), Chris Hadfield a parlé par radio avec des élèves de l'école secondaire Chief Peguis Jr. High à Winnipeg le 13 février.

Pour la Saint-Valentin, et pour célébrer le mois de la santé du cœur, l'ASC a publié une vidéo dans laquelle Hadfield parle de la recherche cardiovasculaire réalisée à bord de l'ISS.

Toujours en lien avec le thème du cœur, Chris Hadfield participera à un événement vidéo en direct avec quelques 700 étudiants de l'Université de Waterloo le 15 février. Le Dr Richard Hughson de l'Université donnera un aperçu de deux des expériences canadiennes menées à bord de l'ISS pour lesquelles il est le chercheur principal, BP Reg et Vascular, qui visent à étudier les effets de l'apesanteur sur le système cardiovasculaire.

Vous pouvez suivre les dernières nouvelles de la mission sur notre page officielle de la mission Expedition 34/35 et dans les médias sociaux.

Du 1er au 8 février 2013

Tweetup du 7 février 2013

Le tweetup canadien qui a fait fureur dans l'univers Twitter : un entretien espace-Terre entre Chris Hadfield et William Shatner, diffusé en direct à partir du siège de l'Agence spatiale canadienne (ASC) à Saint-Hubert (Québec), le 7 février 2013. (Source : ASC)

Photo de Paraguay

Hadfield, via Twitter : « L'immense surface verdoyante de ce marais du Paraguay a attiré mon œil depuis mon perchoir un million de pieds dans les airs. » Le 6 février 2013. (Source : Agence spatiale canadienne/NASA)

Chris Hadfield a installé un capteur ultrasonique

Hadfield, via Twitter : « Fier installateur d’un capteur ultrasonique pour détecter les fuites dans notre vaisseau spatial. Bon à avoir! » Le 6 février 2013. (Source : Agence spatiale canadienne/NASA)

Space Jam - Hadfield and The Barenaked Ladies a song from space

La chanson officielle du Lundi en musique a été lancée le 8 février 2013. Elle a été co-écrite par Chris Hadfield et Ed Robertson du groupe Barenaked Ladies. (Source : CBC Music)

La science et la science-fiction ont convergé cette semaine, après l'établissement d'un nouveau record pour la station spatiale. Chris Hadfield a ouvert une voie de communication avec son compatriote William Shatner, ancien capitaine de vaisseau spatial. Faisant suite à leurs échanges qui ont fait vibrer la Twittosphère, ils ont conversé pendant environ 10 minutes via une liaison espace-Terre. L'entretien a été enregistré et diffusé sur le site Web de l'ASC. Quelque 30 « microblogueurs de l'espace » étaient sur place à l'Agence et certains ont eu l'occasion de poser des questions à Chris Hadfield. En outre, les chercheurs principaux canadiens dont les expériences se déroulent actuellement à bord de la station ont présenté des exposés. L'astronaute de l'ASC Jeremy Hansen officiait en tant qu'animateur. On peut voir la vidéo de cet événement résolument moderne sur notre chaîne YouTube.

Bien que la séance de microclavardage de l'ASC (tweetup) ait été un franc succès, la grande réalisation de la semaine est attribuable à l'équipage de la mission Expedition 34 qui a réussi un marathon de science et de recherche de 71 heures à bord de la station, battant ainsi de quatre heures l'ancien record. Il s'agit d'un exploit dont non seulement les astronautes à bord peuvent être fiers, mais également les équipes de soutien au sol et les groupes responsables des charges utiles de l'ISS qui comptent des employés de l'ASC.

En ce qui concerne ces travaux scientifiques à bord de la station, Chris Hadfield s'est employé à photographier des échantillons de colloïdes de l'expérience canadienne BCAT-C1. Dans le cadre de ses fonctions liées à la science et à la technologie, il a effectué plusieurs rondes d'une autre expérience sur les colloïdes, à savoir InSPACE3. Il a aussi mené une séance Neurospat et procédé à l'entretien et au diagnostic d'anomalie du système de survie Biolab.

L'astronaute Hadfield a également amorcé la mission d'une charge utile éducative de la JAXA (l'agence spatiale japonaise) désignée Blue Earth Gazing (anglais seulement). L'activité consiste à regarder la Terre et à la filmer de manière que son image semble miroiter à la surface de l'eau!

En parlant de la Terre, l'un des quelques humains qui l'ont perçue comme une petite bille bleue et blanche, l'astronaute d'Apollo 17 Gene Cernan s'est entretenu avec Chris Hadfield et l'équipage de la mission Expedition 34, depuis le centre de contrôle de mission de Houston. Quelques semaines avant son décollage, Chris Hadfield a réalisé cet hommage vidéo à Cernan et ses coéquipiers.

La semaine prochaine, l'astronaute Hadfield effectuera d'autres travaux BCAT-C1 et prendra part à une activité particulière organisée conjointement par l'ASC et l'Université Waterloo avec la complicité du chercheur canadien Richard Hughson, qui étudie les effets de l'impesanteur sur le système cardiovasculaire dans le cadre des expériences Vascular et BP-Reg. D'autres séances de l'expérience canadienne Radi-N2 auront lieu afin de mesurer les niveaux de radiation neutronique à bord de l'ISS.

Vendredi, la très attendue chanson I.S.S. (Is Someone Singing), co-écrite par Hadfield et Ed Robertson, chanteur du groupe Barenaked Ladies, a été lancée dans le cadre d'un partenariat entre Lundi en musique, CBC Music (anglais seulement) et l'Agence spatiale canadienne. I.S.S. est la chanson officielle de l'édition 2013 du Lundi en musique, qui aura lieu le 6 mai. Voyez la vidéo! (anglais seulement)

Également vendredi, Hadfield a parlé à de jeunes patients de l'Hôpital pour enfants malades (SickKids) de Toronto via radio amateur. Sa prochaine communication est prévue avec les élèves de l'école secondaire Chief Peguis Jr. à Winnipeg, Manitoba, le mercredi 13 février.

Vous pouvez suivre les dernières nouvelles de la mission sur notre page officielle de la mission Expedition 34/35 et dans les médias sociaux.

Du 25 au 31 janvier 2013

Hadfield en train de remplacer des canalisations de refroidissement

Message publié sur Twitter par Chris Hadfield le 25 janvier 2013 [traduction libre] : « En train de remplacer des canalisations de refroidissement pour les combinaisons spatiales. Les revêtements en mousse noire empêchent la formation de rosée et la corrosion de la tuyauterie ». (Source : Agence spatiale canadienne/NASA)

Une rivière bleue dans la campagne brésilienne

Message publié sur Twitter par Chris Hadfield le 29 janvier 2013 [traduction libre] : « Une rivière bleue dans la campagne brésilienne contraste fortement avec le paysage et la teinte des terres environnantes ». (Source : Agence spatiale canadienne/NASA)

Deux combinaisons spatiales

Message publié sur Twitter par Chris Hadfield le 28 janvier 2013 [traduction libre] : « Deux combinaisons spatiales se regardent droit dans les yeux, prêtes à nous emmener à l'extérieur, au besoin ». (Source : Agence spatiale canadienne/NASA)

De l'eau en impesanteur

Message publié sur Twitter par Chris Hadfield le 27 janvier 2013 [traduction libre] : « Voici de l'eau en impesanteur. Cette image est amusante à regarder, peu importe dans quel sens on la place ». (Source : Agence spatiale canadienne/NASA)

Tandis que Chris Hadfield s'activait à changer un intervallomètre de l'expérience canadienne BCAT-C1 sur les colloïdes et qu'il réalisait trois autres rondes de l'expérience InSPACE-3 (page de la NASA en anglais), le Canadarm2 et Dextre étaient commandés depuis le sol afin d'exécuter plusieurs tâches à l'extérieur de la Station spatiale internationale (ISS). La plupart de ces activités ont porté sur le transfert de contenants, d'équipement et d'articles, tels que des unités de remplacement sur orbite (ORU), à différents endroits sur la station. Des activités robotiques ont eu lieu tous les jours cette semaine.

Mercredi soir dernier, les membres d'équipage ont été tirés de leur sommeil par le déclenchement de l'alarme d'incendie du module russe Zarya de l'ISS. Fort heureusement, il n'y a pas eu d'incendie. Après une inspection plus poussée, les astronautes ont conclu que le détecteur de fumée était défectueux. Ce dernier a été désactivé et il sera réparé.

Ce réveil hâtif et brutal ne semble pas avoir affecté Chris Hadfield outre mesure puisque plus tard dans la journée il a, en compagnie de Son Excellence le très honorable David Johnston, gouverneur général du Canada, discuté avec 250 élèves du primaire de la région d'Ottawa rassemblés au Musée de l'aviation et de l'espace du Canada par le biais d'une liaison télévisuelle en direct (http://bit.ly/11b3Nhp). Chris n'a ménagé aucun effort pour répondre aux questions des jeunes. Il a fait plusieurs démonstrations afin d'illustrer son quotidien dans l'espace. Il a même éternué en apesanteur et montré comment les astronautes se lavent les mains en microgravité. (disponible en français la semaine prochaine).

Cette semaine, Chris a également activé le logiciel de l'initiative EarthKAM (page de la NASA en anglais) en vue d'une séance d'imagerie d'une durée d'une semaine. Il a réuni divers articles dans le cadre des préparatifs aux opérations de transbordement de la capsule Dragon qui arrivera bientôt à la station, il a activé puis désactivé la boîte à gants pour la recherche en microgravité, et il a inspecté six distributeurs d'hydrocarbures de l'expérience PACE sur les colloïdes (page de la NASA en anglais).

Hormis le grand nombre d'images saisissantes que Chris a captées depuis l'espace, quelques vidéos tournées par Chris ont été éditées puis mises en ligne, dont la vidéo où il ouvre un contenant de noix mélangées qui est vite devenue virale sur le Web (à ce jour la vidéo a été visionnée près de deux millions de fois!). On a également mis en ligne une vidéo sur BCAT-C1 et une autre où l'on voit Chris en train de stocker des échantillons biologiques (disponible en français la semaine prochaine) qui pourraient aider les chercheurs à en apprendre plus sur l'ostéoporose, en plus d'un extrait où le prochain commandant de la station explique comment les astronautes se lavent les mains en microgravité (disponible en français la semaine prochaine).

La semaine prochaine, Chris effectuera quelques rondes BCAT-C1 et le 7 février, il prendra part à l'événement vidéo Une journée dans la vie de Chris Hadfield en compagnie de quelques microblogueurs passionnés d'espace et d'un invité très spécial.

Vous pouvez suivre les dernières nouvelles de la mission sur notre page officielle de la mission Expedition 34/35 et dans les médias sociaux.

Du 18 au 24 janvier 2013

L'équipement de BCAT-C1

L'équipement de BCAT-C1 dans le laboratoire japonais Kibo, le 21 janvier 2013. (Source : NASA)

Cliché de la ville de Toronto

Cliché de la ville de Toronto pris par Chris Hadfield depuis la Station spatiale internationale au premier jour de la saison 2013 de la LNH, le 19 janvier 2013. (Source : Agence spatiale canadienne/NASA)

Hadfield à la mise au jeu officielle du premier match des Maple Leafs

Chris Hadfield procède, depuis l'ISS, à la mise au jeu officielle du premier match à domicile des Maple Leafs de Toronto, le 19 janvier 2013. (Source : Agence spatiale canadienne/NASA/Maple Leafs)

Chris Hadfield pointe en direction d'un dosimètre à bulles

Chris Hadfield pointe en direction d'un dosimètre à bulles qu'il a installé à bord de l'ISS le 18 janvier 2013. (Source : NASA)

L'astronaute de l'ASC Chris Hadfield a entrepris sa semaine de travail en déployant deux des quatre détecteurs de rayonnement neutronique en vue de la réalisation de l'expérience canadienne Radi-N2. Un des détecteurs a été installé dans son aire de repos et l'autre, il le porte sur lui. L'expérience Radi-N2, qui se poursuivra tout au long de la semaine, est également reprise dans l'initiative Parlons sciences qui invite les élèves en classe à en apprendre davantage sur le rayonnement en suivant l'expérience et en mesurant les doses de rayonnements auxquels ils sont exposés au sol.

Le 21 janvier, l'expérience BCAT-C1, une autre expérience canadienne, a été installée dans le module japonais Kibo de la Station spatiale internationale (ISS) par Kevin Ford, le commandant de la station. Le premier volet de l'expérience a commencé le 23 janvier et se poursuivra tout au long de la semaine prochaine. Dans cette vidéo, Chris Hadfield décrit l'expérience BCAT-C1.

Chris a aussi pris part à quelques expériences scientifiques et examens médicaux de la NASA. Il a passé une échographie lombaire afin de documenter les modifications subies par sa colonne vertébrale en apesanteur, et il a subi une lecture d'empreinte rétinienne dans le cadre d'un examen de la vue panoptique. Il a par ailleurs appuyé la prise d'une échographie lombaire ainsi qu'une empreinte rétinienne de ses collègues de la NASA.

Comme tous les Canadiens le savent, les activités de la Ligue nationale de hockey (LNH) ont repris cette semaine. En tant que fier partisan des Maple Leafs, Chris a effectué à la mise au jeu officielle du premier match à domicile des Maple Leafs de Toronto, partie qu'ils disputaient contre les Sabres de Buffalo. Depuis la Station spatiale internationale, Chris a laissé « tomber » la rondelle et c'est Félix Potvin, un ancien gardien de but des Maple Leafs, qui l'a attrapée. Les images de cette mise au jeu hors du commun se trouvent à l'adresse suivante : http://youtu.be/uDaJY1bDmFY.

En plus des échantillons biologiques qu'il doit recueillir et stocker régulièrement, Chris a dû effectuer des travaux d'entretien, dont des travaux de plomberie. Avec l'aide de Kevin Ford et de contrôleurs au sol postés en Allemagne, il a remplacé un robinet à l'intérieur du module Columbus. Il a aussi déplacé un bâti scientifique à l'intérieur de Columbus et, les 22 et 23 janvier, il a travaillé pendant plusieurs heures au remplacement de l'échangeur thermique d'une combinaison spatiale dans le sas Quest.

Chris Hadfield et ses collègues de la station n'ont pas été les seuls à être occupés puisque c'est cette semaine qu'avait lieu la mission de ravitaillement robotique (RRM). Le robot canadien Dextre a coupé avec succès le câble du bouchon de sécurité et de l'écrou de commande, il a rangé la pince coupante et il a assujetti avec succès le changeur d'outils en orbite à l'outil de retrait du capuchon de sécurité. En d'autres termes, la RRM démontre bien comment on peut mettre à profit des systèmes robotiques pour ravitailler des satellites en orbite, et jusqu'ici, tout va comme sur des roulettes.

Le 7 février prochain, Chris Hadfield parlera à certains de ses abonnés Twitter qui ont été sélectionnés pour participer à une séance de microblogage à l'Agence spatiale canadienne dans le cadre de laquelle il expliquera en quoi consiste la vie d'un astronaute à bord de la Station spatiale internationale. Il prendra également part à l'expérience BCAT-C1 et, comme toujours, il continuera de nous émerveiller avec les magnifiques photos qu'il prend de la Terre depuis l'espace.

Vous pouvez suivre les dernières nouvelles de la mission sur notre page officielle de la mission Expedition 34/35 et dans les médias sociaux.

Du 11 au 17 janvier 2013

Chris Hadfield aux commandes du Canadarm2

Dans la Coupole, Chris Hadfield aux commandes du Canadarm2 pour la première fois. (Source : NASA)

Hadfield parle à des élèves

Hadfield parle aux élèves de l'École publique Chris Hadfield. (Source : Agence spatiale canadienne)

Chris Hadfield et le télescope ISERV

Chris Hadfield et le télescope ISERV qu'il a installé. (Source : NASA)

Earth's horizon, just before sunrise

Hadfield : L'horizon terrestre, juste avant le lever du Soleil. De magnifiques lignes colorées semblables à un arc-en-ciel au-dessus de la planète. (Source : Agence spatiale canadienne/NASA)

Le 10 janvier, juste avant une liaison vidéo en direct de la station spatiale avec les médias canadiens, l'astronaute de l'ASC Chris Hadfield a pris les commandes du Canadarm2, plus de onze ans après être devenu le premier Canadien à effectuer une sortie extravéhiculaire lors de laquelle il avait installé le bras robotique. Chris Hadfield a affiné ses réflexes en vue des opérations robotiques qu'il mènera plus tard au cours de sa mission pour agripper le véhicule de ravitaillement Dragon de SpaceX.

Plus tard au cours de la semaine, il a installé le télescope ISERV. ISERV (page de la NASA en anglais) est un télescope informatisé qui recueillera des images de la surface terrestre à partir de l'ISS. Il sera particulièrement utile pour la surveillance et l'évaluation des catastrophes environnementales.

Le 14 janvier, alors qu'il mettait sous tension le matériel de l'expérience InSPACE-3 (page de la NASA en anglais), situé à l'intérieur de la boîte à gants scientifique en microgravité, les contrôleurs au sol en poste au Canada et à Houston se préparaient pour les activités de la Mission de ravitaillement robotique (RRM). La RRM fait appel au Canadarm2 et à Dextre, le robot bricoleur de l'espace canadien, pour faire le plein en carburant de la maquette fonctionnelle d'un satellite. Ces activités se déroulent du 14 au 23 janvier.

Également le 14 janvier, les membres de l'équipage ont procédé à un exercice d'évacuation d'urgence en se réfugiant dans les véhicules Soyouz à bord desquels ils sont arrivés à la station. La simulation comporte divers scénarios, comme un incendie, une perte de pression ou une fuite de produit chimique toxique.

Tout au long de la semaine, Chris Hadfield a effectué diverses tâches d'entretien. Il a notamment travaillé à la réfection du câblage électrique du laboratoire américain Destiny et remplacé les réservoirs de matières solides de la toilette.

Chris Hadfield, qui deviendra commandant de la station pendant son séjour orbital, s'est employé à capter sur photos et vidéos des séquences de son extraordinaire expérience dans l'espace. Il a pris des photos à couper le souffle de notre planète et nous a montré sur vidéo l'art peu banal de se couper les ongles dans l'espace (vidéo en français disponible sous peu).

Chris Hadfield s'est aussi entretenu avec des jeunes Canadiens à deux reprises via radio amateur : tout d'abord avec les 275 cadets de l'Aviation royale du Canada de St. John's, à Terre-Neuve puis, ce matin, avec 400 jeunes de l'école primaire Saint Rose à Saint-Jean, Nouveau-Brunswick. Les échanges ont eu lieu dans le cadre du programme de radio amateur à bord de la Station spatiale internationale (ARISS) (anglais seulement).

Cet avant-midi, Chris Hadfield a répondu par liaison vidéo aux questions de quelques-uns des 800 élèves de l'École publique Chris Hadfield située à Milton, Ontario, sa ville natale. L'événement était animé au sol par son collègue astronaute Jeremy Hansen.

Demain, Hadfield déploiera à nouveau les détecteurs de radiation à bulles de conception canadienne dans le cadre de l'expérience Radi-N2. Ce déploiement coïncide avec la date limite d'inscription au projet de Let's Talk Science intitulé Radi-N2 et vous destiné aux classes canadiennes. Le projet permet aux élèves de niveau secondaire de répliquer l'expérience d'Hadfield sur Terre et d'en apprendre davantage sur les dangers que pose le rayonnement dans l'espace, et ses effets sur la Terre et ses habitants. La semaine prochaine, soit le 21 janvier, Hadfield commencera par ailleurs l'expérience canadienne sur les colloïdes BCAT-C1.

Dans le cadre de ses échanges interactifs via les médias sociaux, Chris Hadfield s'est hissé en tête de lice, dans la catégorie des sciences, des Shorty Awards pour excellence en médias sociaux. Votez pour lui : http://shortyawards.com/category/science (anglais seulement).

Vous pouvez suivre les dernières nouvelles de la mission sur notre page officielle de la mission Expedition 34/35 et dans les médias sociaux.

Du 4 au 10 janvier 2013

Hadfield entrepose des échantillons biologiques dans le congélateur

Hadfield entrepose des échantillons biologiques dans le congélateur à -80 degrés (MELFI ou Minus Eighty Degree Laboratory Freezer for ISS). (Source : Agence spatiale canadienne/NASA)

Hadfield durant une liaison par radio amateur avec des élèves

Hadfield durant une liaison par radio amateur avec les élèves de l'école secondaire Charles P. Allen à Bedford, Nouvelle-Écosse. (Source : Agence spatiale canadienne/NASA)

Charlottetown, Île-du-Prince-Édouard vu de l'espace

Via Twitter le 10 janvier – Charlottetown, Île-du-Prince-Édouard. Le lieu de naissance de la Confédération du Canada vu de l'espace par un Canadien, 146 ans plus tard. (Source : Agence spatiale canadienne/NASA)

Hadfield fait de l'exercice

Hadfield fait de l'exercice sur l'ergocyle CEVIS de la Station spatiale internationale. (Source : NASA)

Plus tôt dans la semaine, Chris Hadfield a échangé une série de micro-billets sur Twitter, participant à ce que beaucoup ont désigné comme étant la meilleure conversation à avoir eu lieu sur cette plateforme sociale. En réponse à William Shatner (capitaine Kirk dans Star Trek), qui lui demandait s'il écrivait bel et bien de l'espace, Hadfield a dit (traduction libre) : « Oui, orbite normale, capitaine. Et nous détectons des signes de vie à la surface. » Cette réplique a généré une série d'échanges sur les médias sociaux avec Leonard Nimoy (Spock), George Takei (M. Sulu), Wil Wheaton (Wesley Crusher) et Buzz Aldrin! Ces discussions ont été reprises dans les médias écrits et électroniques à travers le monde.

Hadfield continue d'émerveiller le public et les médias avec de fabuleuses photos de la Terre prises de l'espace qui sont consignées dans des albums sur sa page Facebook. Ses photos fascinantes incluent des villes canadiennes sous la neige, une côte italienne ressemblant à un diamant sur une bague et les feux de brousse en cours en Australie.

Évidemment, il y a beaucoup de travail à faire sur la Station spatiale internationale et tout n'y est pas que glamour. Hadfield et le commandant Kevin Ford ont joué aux plombiers spatiaux, remettant à neuf la toilette de l'ISS. Pour ce faire, ils ont dû la désassembler, l'inspecter et en nettoyer les parties.

Hadfield a également participé à plusieurs expériences biomédicales et évaluations physiques, recueillant des échantillons d'urine et de sang puis les entreposant dans le congélateur à -80 degrés de la station pour analyse ultérieure sur Terre.

La semaine de travail a été quelque peu écourtée alors que l'équipage a célébré le Noël orthodoxe russe. Hadfield a tout de même réussi à réaliser des séances de l'expérience sur les colloïdes InSPACE3 (page de la NASA en anglais) ainsi que sur celle la perception des objets intitulée Figures réversibles. Il a aussi déployé MARES, un système d'exercices de l'Agence spatiale européenne (ESA). Au niveau de la science canadienne, Hadfield déploiera à nouveau les détecteurs de radiation à bulles de Radi-N2 du 18 au 25 janvier. Une première session de l'expérience BCAT-C1 devrait avoir lieu le 21 janvier.

Hadfield a pris part à une première liaison par radio amateur pour discuter avec des élèves de l'école secondaire Charles P. Allen à Bedford, Nouvelle-Écosse.  Sa prochaine communication est prévue avec des cadets de l'Air de Terre-Neuve le 12 janvier à 9 h 40 HNE/14 h 40 TUC. Les indicatifs d'appel utilisés seront NA1SS et VO1BZM (la date et l'heure sont sujettes à changement).

Le 10 janvier, Hadfield a opéré le Canadarm2 pour la première fois depuis qu'il l'a lui-même installé en 2001 dans le cadre de la mission historique STS-100. Ces manœuvres lui ont permis de valider ses compétences en vue d'une capture du véhicule Dragon de SpaceX et de préparer le bras robotique pour la Mission de ravitaillement robotique prévue la semaine prochaine. Ses collègues astronautes canadiens Jeremy Hansen et David Saint-Jacques étaient les CAPCOM de la journée, ajoutant à cette journée toute canadienne.

En lien avec le thème du jour, Hadfield a pris part à sa première conférence de presse canadienne depuis l'espace, s'adressant à des représentants des médias rassemblés au siège social de l'ASC à Saint-Hubert, Québec. La vidéo de l'événement est disponible sur notre site Web et notre chaîne YouTube.

Vous pouvez suivre les dernières nouvelles de la mission sur notre page officielle de la mission Expedition 34/35 et dans les médias sociaux.

Du 21 décembre 2012 au 3 janvier 2013

Chris grattant sa guitare dans la Coupole

Chris grattant sa guitare dans la Coupole. (Source : NASA)

Déploiement des dosimètres à bulles Radi-N2

Déploiement des dosimètres à bulles Radi-N2. (Source : NASA)

Séance de jogging sur le tapis roulant COLBERT.

Séance de jogging sur le tapis roulant COLBERT. (Source : Agence spatiale canadienne)

Après l'amarrage de la capsule Soyouz avec la Station spatiale internationale (ISS) à 9 h 09 et l'ouverture des écoutilles à 11 h 37 le 21 décembre 2012, l'astronaute de l'ASC Chris Hadfield et les membres de l'équipage Expedition 34/35 ont défait leurs valises et ont renoué avec la vie à bord de l'ISS. Au cours de cette période, Chris a pu enregistrer une chanson originale intitulée Jewel in the Night, qu'il a transmise en liaison descendante et qui est disponible depuis le 24 décembre. Pour les curieux, il a aussi enregistré divers sons que l'on peut entendre à bord de la station spatiale, dont le bruit ambiant de l'ISS.

Après avoir célébré Noël et chanté en chœur, les membres d'équipage ont repris un calendrier de travail plus chargé. Chris a réalisé un certain nombre d'expériences tout au long de la semaine, dont les expériences Reversible Figures Experiment (expérience portant sur la perception de figures ambigües) et Neurospat, et il a déployé un certain nombre de dosimètres à bulles pour le compte de l'expérience canadienne Radi-N2.

Chris s'est aussi entraîné physiquement. Il a notamment pédalé sur l'appareil CEVIS et il a couru sur le tapis roulant COLBERT.

Pour souligner le Nouvel An, les membres d'équipage ont transmis depuis l'espace une vidéo spéciale dans laquelle ils offrent leurs meilleurs vœux.

Depuis son arrivée à bord de la station spatiale, Chris Hadfield est en communication avec le grand public par le biais de son compte Twitter. Il a également publié une série de vues époustouflantes de la Terre depuis l'espace. Une galerie montrant des images de sites canadiens peut être consultée sur la page Facebook de l'Agence spatiale canadienne.

Aujourd'hui, Chris a récupéré les dosimètres à bulles Radi-N2 afin de prendre connaissance des résultats.

Vous pouvez suivre les dernières nouvelles de la mission sur notre page officielle de la mission Expedition 34/35 et dans les médias sociaux.

21 décembre 2012

Chris Hadfield et ses coéquipiers à la Station spatiale internationale

21 décembre 2012 - Chris Hadfield et ses coéquipiers à la Station spatiale internationale (Source : NASA TV)

Le véhicule Soyouz TMA-07M, transportant Chris Hadfield et ses coéquipiers s'est amarré à la Station spatiale internationale à 9 h 09 HNE ce matin. Ils ont ouvert l'écoutille de leur nouvelle demeure orbitale, où les attendaient Kevin Ford, Oleg Novitskiy et Evgeny Tarelkin, à 11 h 37 HNE.

Veuillez prendre note que notre blog fera relâche pour les deux prochaines semaines. Consultez le site de l'Agence et nos comptes de médias sociaux pour des mises à jour entre temps.

Joyeuses Fêtes!

L'équipe des Communications pour la mission

Du 14 au 20 décembre 2012

Un dernier baiser

19 décembre 2012 – Un dernier baiser – Chris et sa femme Helene Hadfield, le matin du lancement. (Source : Robin Hadfield)

19 décembre 2012 – Le Soyouz TMA-07M au début du lancement. (Source : NASA/Carla Cioffi)

Les membres de l'Expedition 34/35 saluent la foule

19 décembre 2012 – Les membres de l'Expedition 34/35 saluent la foule juste avant de monter à bord de la fusée Soyouz. (Source : NASA/Carla Cioffi)

Après deux ans d'entraînement intense et toute une vie de préparation, Chris Hadfield s'est envolé à bord d'une fusée Soyouz à 7 h 12 en direction de la Station spatiale internationale (ISS). C'était un lancement parfait pour l'équipage de l'Expedition 34/35 qui s'arrimera à la station à 9 h 12 vendredi.

Hadfield, qui tournera une autre page d'histoire lorsqu'il deviendra le premier commandant canadien de l'ISS durant Expedition 35, a passé la dernière semaine avant le lancement en quarantaine. Pendant ce temps, il a visité le Musée Korolev à Baïkonour, parlé aux médias et a partagé quelques précieux moments avec sa famille et ses amis.

Alors qu'il orbite la Terre dans son Soyouz, son fils Evan publiera des mises à jours sur son compte Twitter. Evan a par ailleurs publié un texte réfléchi sur la vie d'un fils d'astronaute (en anglais).

Un événement de lancement télévisé a eu lieu au siège social de l'ASC en présence du très honorable David Johnston, gouverneur général du Canada, du président de l'ASC Steve MacLean, de l'astronaute retraité Robert Thirsk et de l'astronaute de l'ASC David Saint-Jacques. Des applaudissements nourris ont retenti dans la foule au moment du décollage. Les collègues, familles et amis rassemblés à l'ASC semblaient pas mal fiers de leur astronaute. Vidéo de l'événement

Vous pouvez suivre les dernières nouvelles de la mission sur notre page officielle de la mission Expedition 34/35 et dans les médias sociaux.

Du 7 au 13 décembre 2012

test d'ajustement dans le module Soyouz

7 décembre 2012 – L'astronaute de l'ASC Chris Hadfield et ses coéquipiers procèdent à un test d'ajustement dans le module Soyouz qui les emmènera dans l'espace. (Source : Victor Zelentsov)

la cérémonie du lever de drapeau à Baïkonour

9 décembre 2012 - L'astronaute de l'ASC Chris Hadfield hisse le drapeau canadien pendant la cérémonie du lever de drapeau à Baïkonour. (Source : Victor Zelentsov)

Au début de la semaine, l'équipage d'Expedition 34/35 a pris part à une cérémonie de lever de drapeau à Baïkonour, au Kazakhstan, juste à l'extérieur de l'hôtel Cosmonaut. Chris Hadfield a fièrement hissé le drapeau canadien pour son pays. Les membres de l'équipage ont également pris part à ce qu'on appelle un test d'ajustement au cours duquel ils ont revêtu leur combinaison et ont pris place dans le Soyouz à bord duquel ils voyageront, le TMA-07M. La répétition générale pour le grand jour s'est déroulée sans encombre.

Présentement en quarantaine au cosmodrome de Baïkonour, les membres d'équipage passent leur temps à régler les derniers préparatifs, à faire de l'exercice, à relaxer et à s'entretenir avec les médias par téléphone et Internet. En fait, aujourd'hui à 11 h HNE, Chris Hadfield répondra directement aux questions du public dans le cadre d'une session AMA (Ask Me Anything) sur Reddit.

À moins d'une semaine du lancement, Chris Hadfield a manifesté son enthousiasme ainsi que sa volonté de mettre à profit l'entraînement qu'il a suivi pendant deux ans en vue de la mission – et aussi l'engagement de toute sa vie – à titre de commandant de la Station spatiale internationale. Il continuera à raconter son expérience comme astronaute tout au long de la mission sur son fil Twitter et sur sa page Facebook.

La capsule Soyouz TMA-07M sera transportée par chemin de fer au site de lancement de Baïkonour le lundi 17 décembre, et la date du lancement est fixée au 19 décembre à 7 h 12 HNE. Pour le lancement, l'ASC organisera un événement qui sera animé par les astronautes Robert Thirsk et David Saint-Jacques et qui sera diffusé sur son site Web.

Vous pouvez suivre les dernières nouvelles de la mission sur notre page officielle de la mission Expedition 34/35 et dans les médias sociaux.

Du 1er au 6 décembre 2012

Chris sur la Place rouge à Moscou le 2 décembre 2012. (Source : Agence spatiale canadienne)

L'église de la Cité des étoiles

L'église de la Cité des étoiles près de l'endroit où habitent les astronautes en entraînement le 5 décembre 2012. (Source : Agence spatiale canadienne)

Après avoir terminé leurs examens de qualification et pris part aux cérémonies près de la Cité des étoiles et de Moscou, l'équipage d'Expedition 34/35 a pris le temps de se détendre un peu avant de quitter aujourd'hui pour Baïkonour, au Kazakhstan. Au cours de cette dernière semaine, Chris Hadfield a parlé à divers médias nord-américains, et a notamment fait cette entrevue avec la CBC au sujet de son entraînement et des changements physiques qu'il subira dans l'espace. Des articles intéressants ont été publiés ce matin (en anglais) au sujet d'items personnels qu'il apportera avec lui dans l'espace et la « magie » de l'espace.

À son arrivée à Baïkonour, Chris Hadfield et ses coéquipiers participeront à diverses traditions de cosmonautes, notamment des cérémonies de lever de drapeau et de plantation d'arbres. En date d'aujourd'hui, il leur reste moins de deux semaines avant le lancement de leur mission qui sera diffusé sur le site Web de l'ASC le 19 décembre à 7 h 12 HNE.

Vous pouvez suivre les dernières nouvelles de la mission sur notre page officielle de la mission Expedition 34/35 et dans les médias sociaux.

Du 27 au 29 novembre 2012

L'équipage d'Expedition 34

L'équipage d'Expedition 34 (à partir de la gauche) : Chris Hadfield, Roman Romanenko, Tom Marshburn. (Source : NASA)

Cette semaine, l'astronaute de l'ASC Chris Hadfield, l'astronaute de la NASA Tom Marshburn et le cosmonaute Roman Romanenko ont passé leurs deux derniers examens afin de se qualifier pour leur vol spatial. Un des examens a eu lieu dans le simulateur russe de la Station spatiale internationale et le second, dans le simulateur du Soyouz. L'examen final, d'une durée de huit heures, comportait notamment une défaillance du transmetteur UHF et une dépressurisation rapide de l'engin spatial. L'équipage a performé de façon impeccable, obtenant cinq sur cinq sur sa carte d'examen.

Aujourd'hui, le trio a pris part à une série de cérémonies, dont la signature du livre des visiteurs dans le bureau de Iouri Gagarine et le dépôt d'œillets rouges sur son mémorial sur la Place rouge à Moscou. La semaine prochaine, soit le 6 décembre, Chris et son équipage quitteront pour Baikonour, Kazahstan, pour prendre part à d'autres cérémonies et effectuer les préparations finales pour leur lancement le 19 décembre.