Nouvelles de la Station spatiale internationale

ISS

Actualités

Lancement de Dragon à bord du lanceur Falcon 9 de SpaceX

Source : NASA/Frank Michaux.

Envoi de semences de tomates d'une expérience d'élèves canadiens vers la Station spatiale internationale

Lancement du vaisseau-cargo Dragon de SpaceX prévu pour le .

À (HNE) le , un lanceur Falcon 9 de SpaceX propulsera vers la Station spatiale internationale (SSI) le 12e vaisseau-cargo inhabité Dragon dans le cadre de la 14e mission opérationnelle d'approvisionnement de la SSI. L'astronaute de l'Agence spatiale européenne Thomas Pesquet sera aux commandes du Canadarm2 pour attraper le vaisseau-cargo. L'arrimage à la SSI est prévu pour le .

En plus des fournitures et du matériel, Dragon contiendra 1 200 000 semences de tomates pour l'expérience Tomatosphère MC. Le , ces semences seront renvoyées sur Terre dans le vaisseau-cargo avec des échantillons de deux expériences canadiennes, Vascular Echo et Marrow.

Dextre établit un nouveau record personnel en haltérophilie

Dextre soulève trois des anciennes batteries, soit un par bras et le troisième sur sa plateforme de stockage temporaire

Dextre établit un nouveau record personnel en haltérophilie : Dans cette image, Dextre soulève trois des anciennes batteries, soit un par bras et le troisième sur sa plateforme de stockage temporaire. Puisque chacune des batteries pèse environ 170 kg (environ le poids d'un réfrigérateur), Dextre déplace sa plus grosse charge à ce jour, c'est-à-dire environ 500 kg. (Source : NASA.)

L'astronaute de la NASA Peggy Whitson au travail pendant sa sortie extravéhiculaire

L'astronaute de la NASA Peggy Whitson au travail pendant sa sortie extravéhiculaire

L'astronaute de la NASA Peggy Whitson au travail pendant sa sortie extravéhiculaire : Lors de la sortie spatiale de six heures et trente-deux minutes du , Peggy Whitson et le commandant de la mission Expedition 50 Shane Kimbrough ont installé trois nouvelles plaques de fixation sur la SSI et branché les six nouvelles batteries au lithium-ion. (Source : NASA.)

De retour au sas sur la SSI

L'astronaute de l'ESA Thomas Pesquet fait un salut de la main au terme de sa toute première sortie dans l'espace

De retour au sas sur la SSI : L'astronaute de l'ESA Thomas Pesquet fait un salut de la main au terme de sa toute première sortie dans l'espace, le . (Source : NASA.)

Dextre termine avec succès la mission robotisée la plus complexe jamais réalisée à la Station spatiale internationale

Mettant à profit l'ingéniosité humaine et des manœuvres de robotique complexes, des contrôleurs au sol et des astronautes ont uni leurs efforts à ceux de Dextre, le robot à tout faire canadien, afin de mettre efficacement à niveau le système d'alimentation de la Station spatiale internationale (SSI). Cette opération d'envergure, qui a nécessité 165 heures de travail entre le et le , a visé le remplacement de 12 anciennes batteries au nickel-hydrogène par six nouvelles batteries au lithium-ion plus petites et plus efficaces. Ces batteries sont essentielles au fonctionnement de la SSI puisqu'elles emmagasinent l'électricité produite par les panneaux solaires de la station.

Améliorer la sécurité des membres d'équipage et accroître leurs disponibilités pour réaliser des expériences scientifiques

Dans le cadre d'une chorégraphie bien orchestrée exécutée par des robots et des astronautes, Dextre a minutieusement retiré neuf des douze batteries sur le lieu de travail et les a installés sur la palette exposée du vaisseau-cargo japonais HTV-6. Les trois autres batteries ont été déplacées jusqu'à leur lieu de rangement final par deux équipes d'astronautes lors de leurs sorties extravéhiculaires respectives. Les deux équipes ont installé de nouvelles plaques de fixation et branché les nouvelles batteries. La première équipe, composée des astronautes Shane Kimbrough et Peggy Whitson de la NASA, a effectué sa sortie dans l'espace le , alors que la deuxième équipe, constituée de l'astronaute Thomas Pesquet de l'ESA et de Shane Kimbrough, a réalisé la sienne le .

Sans les capacités éprouvées des systèmes robotiques canadiens, les astronautes auraient dû réaliser la totalité de l'opération pendant des sorties extravéhiculaires, qui sont toujours risquées et dont la préparation exige beaucoup de temps et de ressources. En confiant la majeure partie des travaux à Dextre, on a réduit de six à deux le nombre de sorties spatiales requises.

Des astronautes de la NASA remercient le personnel de l'Agence spatiale canadienne pendant une sortie dans l'espace

Dans un message enregistré lors de leur sortie extravéhiculaire, les astronautes de la NASA Shane Kimbrough et Peggy Whitson ont exprimé leur reconnaissance à l'endroit de l'Agence spatiale canadienne (ASC) pour Dextre, le manipulateur agile spécialisé, ainsi que pour les importantes contributions de l'ASC à cette mission d'envergure. (Source : NASA)

Transcription

« La possibilité de combiner les opérations robotisées aux sorties spatiales pour la mise à niveau des batteries nous a permis d'économiser plusieurs jours de temps d'équipage, ce temps qui nous est si précieux. En remplaçant les batteries devenues désuètes, Dextre et le Canadarm2 assurent l'alimentation en énergie nécessaire aux travaux de recherche de demain et permettent du coup d'économiser le temps d'équipage pour la réalisation des expériences d'aujourd'hui. »

- Kirk Shireman, gestionnaire du Programme de la Station spatiale internationale de la NASA

Cette mission a nécessité plus d'un an de planification et compte plus de 1 000 pages de procédures robotisées (en guise de comparaison, une opération de routine ne compte que de 75 à 100 pages de procédures). Dextre était commandé depuis le Centre spatial Johnson à Houston, au Texas, et depuis l'Agence spatiale canadienne (ASC) à Saint-Hubert, au Québec, par des membres de l'Équipe intégrée de robotique de l'ASC et de la NASA.

Le HTV-6 quitte la Station spatiale internationale

Source : NASA.

Canadarm2 relâchera le véhicule de transfert H-II (HTV-6) de la Station spatiale internationale

Aux environs de (heure de l'Est) le , des contrôleurs des systèmes robotiques à l'Agence spatiale canadienne et à la NASA positionneront le Canadarm2 afin que l'astronaute de la NASA Shane Kimbrough et l'astronaute de l'Agence spatiale européenne Thomas Pesquet, relâchent le vaisseau-cargo japonais, HTV-6. Pesant plus de 15 tonnes métriques, il s'agit du plus lourd HTV jamais relâché par le Canadarm2.

Diffusion en direct sur les sites UStream (disponible en anglais seulement) et NASA TV (disponible en anglais seulement).