Biographie de Joshua Kutryk

Joshua Kutryk
  • Date de naissance :
  • Lieu de naissance : Fort Saskatchewan, Alberta, Canada
  • Antécédents : Pilote d'essai, pilote de chasse, ingénieur, lieutenant-colonel dans l'Aviation royale canadienne
  • Études : Baccalauréat en génie mécanique; maîtrise en études spatiales; maîtrise en génie des essais en vol; maîtrise en études de la défense
  • Certification de vol : Licence de pilote de ligne, pilote d'essai expérimental, pilote de chasse, instructeur de vol civil et militaire; 2800 heures d'expérience de vol sur plus de 25 types d'avions
  • Langues : Anglais, français
  • Mission : Formation de base d'astronaute

Médias sociaux

Twitter Instagram

Renseignements personnels : Né le , à Fort Saskatchewan, en Alberta, le lieutenant-colonel (LcolKutryk a grandi dans une ferme de l'est de l'Alberta. Il pratique le ski hors piste, le cyclisme, l'alpinisme et le parapente.

Études : Le Lcol Kutryk possède un baccalauréat en génie mécanique (très grande distinction) du Collège militaire royal du Canada de Kingston, en Ontario (). Il a aussi obtenu une maîtrise en études spatiales à l'Embry-Riddle Aeronautical University, en Floride (), une maîtrise en génie des essais en vol à l'Air University des Forces aériennes des États-Unis, en Alabama (), et une maîtrise en études de la défense au Collège militaire royal du Canada de Kingston, en Ontario ().

Organisations : Forces armées canadiennes, depuis ; Society of Experimental Test Pilots, depuis .

Distinctions honorifiques : Délégué à la Conférence canadienne du Gouverneur général sur le leadership (), prix Liethen-Tittle décerné au meilleur pilote d'essai de sa promotion (), diplômé émérite de la United States Air Force Test Pilot School (), Décoration des Forces  canadiennes (), médaille Article 5 de l'OTAN (), Étoile de campagne générale – Asie du Sud-Ouest (), trophée Tristan-de-Koninck pour les compétences de vol en F-18 (), Trophée de vol de Moose Jaw (), prix A.C.-Leonard-Birchall pour la recherche de premier cycle universitaire (), mention « meilleure compétence globale de vol » lors de la formation primaire au pilotage (), bourse universitaire de premier cycle des ingénieurs professionnels de l'Ontario, bourse d'études du très honorable Don Mazankowski (), Médaille académique du Gouverneur général (), bourse de mémoire Neil-Armstrong (), bourse d'études Alexander-Rutherford pour la réussite scolaire ().

Faites la connaissance de l'astronaute canadien Joshua Kutryk

Le , il a été recruté par l'ASC pour devenir l'un des deux nouveaux astronautes canadiens après un processus de sélection d'une durée d'un an. Apprenez à mieux connaître Joshua grâce à ce profil vidéo. Plus d'information sur la vidéo intitulée « Faites la connaissance de l'astronaute canadien Joshua Kutryk » (Source : ASC.)

Expérience : Avant de se joindre au Programme spatial canadien, le Lcol Kutryk était pilote d'essai expérimental et pilote de chasse à Cold Lake, en Alberta. À titre de commandant de l'Escadrille d'évaluation des chasseurs, il dirigeait l'unité responsable des essais opérationnels en vol des chasseurs au Canada et était responsable de mener en toute sécurité les évaluations initiales en vol des nouvelles technologies et des nouveaux systèmes sur le CF-18.

Il travaillait avec une équipe d'ingénieurs aérospatiaux, d'analystes, de techniciens d'aéronefs, de gestionnaires de programmes et de dirigeants d'entreprises afin de rendre le CF-18 plus sûr et plus efficace. Le Lcol Kutryk a travaillé sur une variété de projets d'essais, du pilotage hors contrôle, de la navigation automatisée et des commandes de vol au guidage et à la commande d'armes. De plus, il a enseigné à d'autres pilotes comment piloter le CF-18 dans le cadre de missions exigeantes.

En , le Lcol Kutryk a reçu le prestigieux prix Liethen-Tittle des Forces aériennes des États-Unis décerné au meilleur pilote d'essai de sa promotion, un prix que le Colonel Chris Hadfield s'est aussi vu décerner en .

De à , le Lcol Kutryk a été pilote de CF-18 dans le 425e Escadron d'appui tactique à Bagotville, au Québec. Au cours de cette période, il a effectué des missions pour aider l'OTAN, l'ONU et le NORAD à respecter leurs engagements dans le monde entier. Il a été déployé en Libye et en Afghanistan.

Joshua Kutryk - astronaute, pilote d'essai et pilote de chasse

Avant de se joindre au Programme spatial canadien, Joshua Kutryk était pilote d'essai expérimental et pilote de chasse. (Source : Aviation royale canadienne.)

Expérience comme astronaute : Le Lcol Kutryk est l'une des deux recrues sélectionnées en par l'Agence spatiale canadienne (ASC) à l'issue de la quatrième campagne de recrutement d'astronautes canadiens.

Le Lcol Kutryk a aussi fait partie des 16 finalistes de la campagne de recrutement d'astronautes canadiens de parmi plus de 5350 candidats. Grâce à sa persévérance et à sa détermination, il fait maintenant partie du corps des astronautes canadiens.

Peu après avoir été recruté, il a déménagé à Houston, au Texas pour commencer sa formation d'astronaute d'une durée de deux ans au Centre spatial Johnson de la NASA, dans la classe d'astronautes de de la NASA.

La formation des candidats astronautes comprend des séances d'information scientifique et technique, une formation intensive sur les systèmes de la Station spatiale internationale, des simulations d'activités extravéhiculaires (sorties dans l'espace), de la robotique, du conditionnement physique, une formation au pilotage, l'apprentissage du russe et des entrainements de survie en mer et en milieu sauvage.

Questions et réponses – Joshua Kutryk

Lors de la campagne de recrutement d'astronautes de , nous avons demandé aux candidats de nous dire ce qui les motivait à devenir astronaute, qui les avaient inspirés et plus encore. Voici les réponses de Joshua Kutryk.

Espace et exploration

Pourquoi vouliez-vous devenir astronaute?

Enfant, j'étais fasciné par l'espace. Je savais que je consacrerais ma vie à l'explorer. À l'âge adulte, je me rends compte que l'exploration de l'espace est importante pour nous tous en tant qu'individus et en tant que Canadiens. J'ai toujours voulu rendre le monde meilleur et je crois que l'espace est un domaine où je peux y arriver. Je veux servir les Canadiens d'une manière qui corresponde à mes aptitudes et à mes intérêts. Je veux les inspirer. Surtout, je veux aider l'humanité à élargir ses horizons.

Vidéo - Astronautes recherchés

Si vous pouviez explorer un endroit dans notre système solaire, lequel choisiriez-vous?

Source : ASC.

Travail et études

Qu'est-ce qui vous a incité à étudier dans votre domaine?

Au secondaire, la physique et les mathématiques étaient mes matières préférées – j'étais impressionné par la façon dont ces matières expliquaient le monde autour de moi. Je ne pouvais pas m'envoler dans l'espace puisque j'étais un enfant, mais je pouvais m'envoler dans l'atmosphère… À neuf ans, j'ai fait un tour dans un petit avion. À l'atterrissage, je savais que je voulais piloter et comprendre en détail la science et l'ingénierie qui rendaient le vol possible. Cela m'a vraiment inspiré. Plus de doute : j'allais poursuivre des études supérieures en aérospatiale.

Qu'aimiez-vous le plus de votre emploi?

En tant que pilote d'essai, j'avais un emploi qui combinait deux de mes choses favorites au quotidien : l'ingénierie et le pilotage d'avions à réaction à haute performance. J'aimais les défis liés à la mise à l'essai de nouveaux systèmes techniques à bord de ces avions, et particulièrement le travail d'équipe nécessaire pour relever ces défis. J'ai eu la chance de travailler avec des ingénieurs en aérospatiale, des analystes, des techniciens d'aéronefs, des gestionnaires de programme et des cadres, tous ayant pour but de rendre le F-18 plus sûr et plus efficace.

Quelle est votre plus grande réussite selon vous?

En 2012, alors que j'étais étudiant à l'Edwards Flight Test Center (où un humain a franchi le mur du son pour la première fois), la Force aérienne des États-Unis m'a décerné le prix Liethen-Tittle remis au meilleur pilote d'essai de sa promotion. J'étais le premier Canadien depuis Chris Hadfield à recevoir cette distinction. Cette réussite a toujours été spéciale à mes yeux. Pour y arriver, il m'a fallu étudier sans relâche et acquérir un grand savoir-faire en vol d'essai, mais je n'y serais pas arrivé sans travailler en équipe. Cette expérience m'a montré ce que le Canada pouvait réaliser à l'échelle internationale en collaboration avec des partenaires étrangers dans le domaine de l'aérospatiale.

Inspiration et conseils

Quelle est votre devise?

Suivez vos passions pour apprendre à connaitre le monde. Apprenez à connaitre le monde pour contribuer à le rendre meilleur.

Quel est le meilleur conseil professionnel que vous ayez jamais reçu?

Tout au long de ma vie, mon père m'a encouragé à vivre de nouvelles expériences. Selon lui, la clé du succès reposait sur un savoir-faire équilibré et varié. Enfant, j'ai donc dû participer à plein d'activités parascolaires et communautaires, même à certaines qui ne m'intéressaient pas à ce moment-là. Ce conseil m'a été fort utile à l'âge adulte, tant sur le plan professionnel que personnel. J'ai appris à m'ouvrir aux expériences nouvelles et à ne pas craindre l'inconnu. Ce conseil demeure déterminant dans tous mes choix de carrière.

Pensez à un enseignant qui a eu une influence positive sur vous. Qu'a-t-il fait pour avoir cette si grande influence?

Quand j'ai commencé ma sixième année, mon professeur (Ted) venait tout juste de revenir au Canada après un long voyage à vélo en Inde. C'est la première fois où je me suis dit que je voulais une vie semblable d'exploration et d'aventure. Ses récits de randonnées à vélo dans un pays étranger m'ont inspiré et ont eu une réelle incidence sur les décisions que j'allais prendre. En fait, nous sommes toujours en contact. Il est maintenant directeur d'une école à Whitehorse, au Yukon, où j'ai eu la chance de passer quelques années dans mon enfance.

Quelle personne vivante admirez-vous le plus? Ou Qui sont vos héros dans la vraie vie?

Bon nombre de mes héros sont des pilotes d'essai qui travaillent sur des engins spatiaux expérimentaux destinés à des programmes d'exploration spatiale commerciaux. Certaines personnes ont été pour moi de véritables modèles dans ma vie. Enfant, je voulais être comme Amelia Earhart et Chuck Yeager parce qu'ils remettaient en question les limites convenues à l'époque. À l'adolescence, Neil Armstrong m'a particulièrement marqué, car il appliquait sa rigueur universitaire aux vols d'essai pour que l'homme puisse poser le pied sur la Lune. Chris Hadfield est maintenant ma source d'inspiration, et j'admire Elon Musk pour son objectif ambitieux visant à améliorer l'avenir de l'humanité malgré tous les obstacles.

Goûts personnels

Quel est votre film de science-fiction préféré?

2001, l'Odyssée de l'espace. (Nous avons tous beaucoup à apprendre de CARL!)

Quel est votre livre préféré?

Endurance: Shackleton's Incredible Voyage, d'Alfred Lansing. Cette histoire vraie témoigne du pouvoir de l'esprit humain. Si vous vous êtes déjà demandé jusqu'où une petite équipe peut pousser l'endurance, l'exploration et l'instinct de survie, vous devriez lire ce livre. Peut-être qu'ensuite, le mot « impossible » aura une toute autre signification pour vous.

Quel est votre endroit préféré sur Terre?

La ferme où j'ai grandi, dans les plaines agricoles de l'est de l'Alberta. J'ai voyagé dans le monde entier, mais je suis toujours impressionné par la tranquillité de ce paysage canadien. À part quelques sommets de l'Arctique, il y a peu d'endroits comme celui-ci où le ciel nocturne est si magnifique. C'est l'un des plus paisibles que je connaisse.

Quel est votre bien le plus précieux?

J'ai en ma possession une vieille montre que mon père utilisait lorsqu'il était enfant. Son père la lui avait léguée et elle est entièrement mécanique. Pour moi, elle offre une perspective unique sur la vitesse à laquelle l'homme innove. Mon père a grandi dans une maison où il n'y avait ni eau courante ni électricité et où la nourriture venait en grande partie de la ferme familiale. Une génération plus tard, je travaille souvent dans une nouvelle maison construite sur la même propriété agricole, où je communique avec des gens du monde entier grâce à la technologie satellitaire. #innovationformidable

Liens utiles

Date de modification :