Les données satellitaires RADARSAT aident à surveiller et à contrer la pêche illicite

Description

Publié le 5 juin 2020

35 vues

Les données satellitaires RADARSAT aident à surveiller et à contrer la pêche illicite

2020-06-05 – Selon l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture, la pêche illicite constitue un pillage des océans : 26 millions de tonnes de poissons et fruits de mer et des pertes économiques mondiales de 23 milliards de dollars américains par an. Pêches et Océans Canada se sert de données RADARSAT pour aider à surveiller et à contrer la pêche illicite, et contribue ainsi à protéger les emplois dans le secteur de la pêche, ceux d’environ 75 000 Canadiens et de nombreuses autres personnes dans le monde entier.

(Sources : Agence spatiale canadienne, Pêches et Océans Canada, Forces armées canadiennes / Défense nationale.)

Transcription

Narrateur : La pêche illicite, non déclarée et non réglementée constitue un pillage des océans : 26 millions de tonnes de poisson et de fruits de mer, et des pertes financières de 23 milliards de dollars américains chaque année dans le monde. Et la pêche illicite compromet le gagne-pain des pêcheurs.

Les images des satellites RADARSAT aident à lutter contre la pêche illicite et à protéger la biodiversité marine.

Sean Wheeler : Je m’appelle Sean Wheeler, du Programme de conservation et protection du ministère des Pêches et Océans.

RADARSAT nous aide à lutter contre la pêche illicite dans le monde entier. Avec RADARSAT, on peut voir au-delà de l’horizon les navires qui voudraient échapper aux regards.

Notre ministère a envoyé des agents des pêches dans le Pacifique Sud pour aider la Garde côtière des États-Unis et les Fidjiens à patrouiller les pays insulaires du Pacifique Sud. RADARSAT a permis de détecter des navires et de localiser leurs zones d’activité pour bien planifier les patrouilles et déployer les ressources efficacement.

Narrateur : Pêches et Océans Canada se sert de données d’observation de la Terre pour surveiller et contrer la pêche illicite au Canada et ailleurs dans le monde. Il aide ainsi à protéger les emplois d’environ 75 000 Canadiens dont le gagne-pain est la pêche ou une activité dans le secteur de la pêche.

Télécharger

Pour connaître les propriétés et l'utilisation des vidéos veuillez vous référer à la section des avis.