Contrats octroyés pour le développement de technologies spatiales habilitantes

Le Programme de développement des technologies spatiales (PDTS) de l'Agence spatiale canadienne (ASC) appuie l'innovation afin de favoriser la croissance du secteur spatial canadien et de réduire les incertitudes technologiques des futures missions spatiales. À la suite d'une demande de propositions publiée en , l'ASC a octroyé 14 contrats totalisant 9,6 M$ pour le développement de technologies de pointe requises pour une large gamme de missions spatiales futures.

9,6M$ investis dans le secteur spatial canadien en 2017-2018 - Infographie

Voici la liste des contrats octroyés, où sont détaillées les organisations, la valeur des contrats et la description des projets :

Organisation Valeur du contrat Projet Objectif
ABB Inc.
Québec (Québec)
999 955 $ Maquette élaborée d'un spectromètre imageur à transformée de Fourier destiné aux observations climatiques

Les instruments comme le spectromètre imageur à transformée de Fourier sont des instruments scientifiques essentiels à l'étude de la structure et de la composition de l'atmosphère. Ils fournissent des données appliquées aux prévisions météorologiques et à l'observation du climat.

Cette proposition, qui prévoit la participation de l'Université de Toronto, vise la construction et l'essai d'une maquette élaborée d'un spectromètre imageur à transformée de Fourier en visée nadir pour une mission de démonstration de capacités dans un prochain avenir. Le but est d'atténuer les risques de la technologie pour les futures missions canadiennes, comme celles de QA-GES, tout en faisant progresser la technologie destinée à une éventuelle contribution à une future plateforme satellitaire géosynchrone.

COM DEV Ltd.
Cambridge (Ontario)
400 000 $ Maquette élaborée du sous-système de sélection spectrale et polarisante de l'imageur des aérosols du limbe (ALI)

Le développement de cette technologie est lié à une éventuelle mission canadienne d'étude des effets des aérosols atmosphériques sur le changement climatique. Les effets des aérosols sur le forçage radiatif de notre environnement restent inconnus. Comprendre les impacts des aérosols sur notre climat et les conséquences sur le changement climatique est essentiel pour justifier l'utilisation de modèle climatique.

Le contrat vise le développement de l'instrument d'imagerie des aérosols du limbe (ALI) afin d'aider le Canada à augmenter ses capacités et à se préparer en vue d'une mission spatiale de démonstration à venir.

COM DEV Ltd.
Cambridge (Ontario)
1 334 719 $ Matrice à plan focal destinée à l'imagerie hyperspectrale des couleurs des eaux des côtes et des eaux continentales

Les imageurs de couleur des océans actuels ne fournissent pas de données précises sur les quelques kilomètres le long des côtes des petites et moyennes masses d'eau.

L'imageur hyperspectral proposé optimisera le fonctionnement de la matrice à plan focal grâce à l'amélioration de la puce sur le capteur. Cela permettra d'extraire des images de la couleur de l'eau au bord des côtes de petites et moyennes masses d'eau et donnera accès aux données de plus de 10 millions de masses d'eau mondialement. La technologie permettra un intervalle d'échantillonnage plus étroit et un délai d'intégration plus court pour maximiser la qualité de l'image. Elle est développée pour un futur satellite canadien d'observation de la couleur de l'eau ou une future mission d'observation de la couleur de l'océan.

COM DEV Ltd.
Cambridge (Ontario)
700 000 $ Réalisation, intégration et caractérisation d'une maquette d'imageur dans l'ultraviolet (UVI)

Puisqu'elle peut perturber les infrastructures essentielles à l'activité humaine dans le monde entier, la météo spatiale peut avoir une énorme incidence économique.

Ce contrat vise le développement d'un système d'imagerie dans l'ultraviolet permettant de recueillir des données afin d'améliorer nos connaissances des processus physiques qui déterminent la météo spatiale.

DPL Science Inc.
Saint-Lazare (Québec)
200 000 $ Système d'essai à dose ionisante totale utilisant une source bêta au Strontium 90 (prototype de chambre d'irradiation)

Il faut soumettre les composants électroniques à des essais rigoureux pour assurer la résistance au rayonnement intense de l'espace. Il est important pour l'industrie spatiale de pouvoir mesurer la tolérance au rayonnement de ces composants. Il serait donc très utile de pouvoir compter sur une meilleure méthode d'essai, plus rapide et moins coûteuse.

Cette proposition vise la conception et la construction d'un prototype de chambre d'irradiation de table qui répondra mieux aux besoins de l'industrie spatiale et améliorera les essais de résistance au rayonnement auxquels les composants électroniques spatiaux sont soumis.

INO
Québec (Québec)
499 959 $ Radiomètre expérimental d'imagerie multispectrale (EMIR) pour l'évaluation à distance des caractéristiques d'un incendie

L'espace offre un point de vue unique pour surveiller les activités terrestres.

Grâce à cet investissement, INO se chargera de concevoir et de construire un appareil d'imagerie à capteurs ultraperfectionnés qui permettra de mesurer et surveiller à distance les incendies de forêt.

ITRES Research Limited
Calgary (Alberta)
1 299 846 $ Spectromètre imageur côtier et continental de couleur des eaux

Le Canada possède l'un des plus large réseau d'eau continental et côtier. Malheureusement, les changements climatiques ont des effets néfastes pour ces masses d'eau. Comprendre et quantifier le processus qui se produit dans nos eaux naturelles est un aspect important de la gestion de cette ressource, p. ex. la protection et la surveillance de la qualité de l'eau, la sécurité et la réponse aux catastrophes pétrolières. Par contre, les satellites imageurs de couleur des eaux actuels sont inadéquats pour offrir des données précises sur les derniers kilomètres côtiers et les masses d'eau de petites et moyennes tailles.

Le modèle d'expérience du double spectromètre imageur COCI (DICE) proposé combinera deux spectromètres et deux éléments optiques avant en une seule unité. Cela permettra d'avoir une vision à angle large et à angle étroit. Le modèle réduira la réflexion lumineuse de la matrice à plan focal. Les missions futures visant l'observation terrestre et l'exploration spatiale, de même que la charge utile des rovers, bénéficieront de cette technologie.

MDA Corporation
Ste-Anne-de-Bellevue (Québec)
500 000 $ Technologies d'antennes radar pour l'exploration souterraine de Mars

Durant les missions d'exploration à venir sur Mars, il pourrait être possible de faire appel à un radar à synthèse d'ouverture (RSO) – une technologie de télédétection – pour sonder sous la surface de la planète.

Ce contrat vise le développement d'une unité de développement technologique (UDT), une antenne source en bande P pouvant être utilisée comme RSO en bande P. Cette UDT pourra faciliter la cartographie de l'eau et de la glace dans d'éventuelles missions sur Mars. Ceci permettra de comprendre le système hydrologique martien et comment il évolue dans le temps.

MDA Corporation
Brampton (Ontario)
1 700 000 $ Interface habile et outil pour l'exploration planétaire et spatiale

Le développement de technologies flexibles et adaptables capables de fonctionner dans l'espace lointain et durant les missions sur d'autres planètes est en demande croissante dans le monde.

MDA développera une interface de robotique agile et des outils technologiques résistants à la poussière lunaire. Cette technologie aura une capacité de transfert de données haute vitesse et des mécanismes permettant des charges opérationnelles et de lancement sur la surface de la lune. Cette technologie permettra au Canada de garder un avantage concurrentiel dans le domaine des manipulateurs robotisés spatiaux.

Neptec Design Group Ltd.
Ottawa (Ontario)
974 993 $ Capteur actif compact (CAST) fixé sur un système

La navigation des rovers est une technologie qui évolue rapidement.

Bien que la navigation autonome des rovers ait été démontrée avec succès, cette proposition vise le développement d'un capteur d'imagerie 3D miniature indépendant de la lumière qui améliorera le fonctionnement et la navigation autonome des rovers sur Terre ou pendant des missions d'exploration planétaire.

Neptec Design Group Ltd.
Ottawa (Ontario)
80 000 $ Système de contrôle environnemental d'une installation automatisée de culture cellulaire

Il est connu que les vols spatiaux présentent des risques pour la santé des astronautes.

Cette proposition est liée à l'étude des effets de la microgravité sur l'organisme, particulièrement les cellules osseuses, musculaires et vasculaires. Dans le cadre de ce contrat, Neptec développera une nouvelle installation automatisée de culture cellulaire afin de simplifier et d'améliorer grandement la qualité et la quantité de données générées par les études cellulaires menées à bord de la Station spatiale internationale ou dans des endroits éloignés sur Terre.

Neptec Design Group Ltd.
Ottawa (Ontario)
720 000 $ Récepteur optique au sol

Sur Terre et dans l'espace, la volonté de vouloir transmettre de plus en plus de données à des vitesses de plus en plus élevées devient populaire.

Neptec, avec ses partenaires Thales Alenia Space en Suisse et l'Institut d'informatique quantique (IQC), propose de faire évoluer les récepteurs optiques au sol grâce à la pleine intégration d'un télescope optique à un terminal optique en orbite. Cette proposition s'inspire de démonstrations antérieures de communications optiques, mais elle fera évoluer la technologie en l'amenant du stade de la validation de principe à celui de l'état fonctionnel permanent. Le concept sera optimisé pour le climat canadien et il y aura démonstration complète, à la fin du processus, d'une communication descendante à partir d'un satellite. Les futurs satellites canadiens de détection par radar, de détection hyperspectrale, de météorologie et de télécommunications pourraient se servir de cette technologie stratégique.

Sensoreal Inc.
Montréal (Québec)
90 000 $ Système de détection d'acide nucléique

À l'heure actuelle, les analyses de détection et de mesure de l'acide nucléique ne peuvent être faites qu'en laboratoire.

Ce contrat, qui fait appel à la participation du Conseil national de recherches du Canada, vise à faire avancer les essais de régulation génétique grâce à la conception d'un système portatif. Cette nouvelle technologie pourra être utilisée pour évaluer le fonctionnement du système immunitaire et la santé des astronautes non seulement pendant les vols spatiaux, mais également des populations sur Terre, en région éloignée ou touchées par une catastrophe. Les tests de détection d'acide nucléique peuvent aussi aider à chercher des variations génétiques lié au cancer, des maladies neurologiques et des anomalies durant la grossesse.

Université de la Saskatchewan
Saskatoon (Saskatchewan)
100 000 $ Appareil d'imagerie par résonance magnétique pour cheville

L'imagerie par résonance magnétique (IRM) fait partie intégrante des soins de santé au Canada, et elle est utilisée dans diverses disciplines scientifiques.

Dans le cadre de ce contrat, l'Université de la Saskatchewan participera au développement d'un appareil d'IRM miniature portatif permettant de suivre la santé des os et des muscles de la cheville chez les astronautes, une partie du corps particulièrement vulnérable aux effets de la microgravité pendant les vols spatiaux de longue durée. Le nouvel appareil portatif d'IRM profitera autant à la recherche qu'au suivi médical.

Pour nous joindre

Pour toute question sur l'initiative de financement PDTS, communiquez avec nous à l'adresse asc.pdts-stdp.csa@canada.ca.

Poursuivez l'exploration

Date de modification :