Expériences futures à bord de la station

Étude Wayfinding : comment les vols spatiaux exercent-ils leurs effets sur le cerveau des astronautes?

L'esprit au travail : exemple d'une scintigraphie du cerveau

Source : NeuroLab.

Pour s'adapter à la microgravité pendant un vol spatial, le cerveau des astronautes subit des changements qui peuvent avoir un effet important sur la capacité de ces explorateurs de s'orienter. L'étude Wayfinding leur permettra de mieux se préparer à leur séjour dans l'espace et de mieux se rétablir à leur retour. Elle pourrait profiter aussi aux gens sur Terre qui souffrent d'une maladie les prédisposant à s'égarer facilement.

Consultez la section Étude Wayfinding.

Vection : Recours à la réalité virtuelle pour tester la désorientation des astronautes dans l'espace

Source : Université York.

Il arrive parfois aux astronautes de mal interpréter le sens et la vitesse de leurs mouvements. Mieux comprendre leurs perceptions pourrait profiter, sur Terre, aux gens sujets aux chutes ou éprouvant des problèmes d'équilibre, comme les aînés ou les personnes atteintes de la maladie de Parkinson, souffrant de démence ou ayant subi un accident vasculaire cérébral.

Consultez la section Vection.