Nouvelles de l'industrie spatiale canadienne

Le Programme d'accélération de l'exploration lunaire suscite de l'intérêt auprès de la communauté spatiale canadienne

Source : Agence spatiale canadienne.

Version textuelle de l'image d'une citation de Sylvain Laporte

Il est vraiment inspirant de voir les idées originales soumises par nos entreprises et notre milieu académique, qui aideront le Canada à écrire le prochain chapitre de l'exploration lunaire.

Sylvain Laporte, président de l'ASC

Le Programme d'accélération de l'exploration lunaire de l'Agence spatiale canadienne suscite beaucoup d'intérêt au sein de la communauté canadienne de l'espace. Après avoir sondé les entreprises et le milieu académique canadiens à la recherche d'idées, l'Agence a reçu 164 propositions, ce qui témoigne de la vitalité du programme spatial canadien et de son désir d'explorer la Lune.

L'ASC à CASI ASTRO

La Terre vue par David Saint-Jacques

Source : Agence spatiale canadienne/NASA.

L'Agence spatiale canadienne (ASC) participera à la conférence ASTRO  de l'Institut aéronautique et spatial du Canada (CASI) (en anglais seulement) qui se tiendra à Laval (Québec), du au . Les conférences ASTRO de CASI offrent aux délégués de l'industrie, du milieu universitaire et du gouvernement des occasions de rencontrer des acteurs du secteur spatial du Canada et du monde entier. L'ASC y présentera ses programmes et initiatives soutenant l'innovation spatiale au Canada.

Le président de l'Agence spatiale canadienne Sylvain Laporte dirige une délégation commerciale aux Émirats arabes unis

Source : Mohammed bin Rashid Space Centre.

Du au , le président de l'Agence spatiale canadienne, Sylvain Laporte, a mené une délégation commerciale aux Émirats arabes unis, dans le cadre du Global Space Congress. Les membres de la délégation, de 14 entreprises du secteur spatial canadien des quatre coins du pays, ont pu rencontrer des hauts dirigeants de l'Agence spatiale émiratie et du centre spatial Mohammed-bin-Rashid afin d'explorer des occasions de collaboration gouvernementale et commerciale.

Financement accordé par l'Agence spatiale canadienne pour préparer les entreprises, les universités et les étudiants canadiens en vue de futures missions vers la Lune

Rover JUNO. (Source : Agence spatiale canadienne).

L'Agence spatiale canadienne (ASC) a accordé une somme de 700 000 dollars à une entreprise canadienne et deux universités pour financer des projets qui permettront à l'industrie canadienne de faire progresser ses technologies et de développer son potentiel tout en offrant à des étudiants et à de jeunes professionnels de recevoir de la formation et d'acquérir de l'expérience pratique.

Ces projets feront partie de la Mission analogue d'exploration de la Lune (LEAD) de l'ASC, qui mènera le Canada à contribuer aux possibles futures missions de rover lunaire.

Subventions accordées dans le cadre de l'avis d'offre de participation LEAD de l'initiative de financement Vols et investigations-terrain en technologies et sciences spatiales

Établissement Ville Province Projet Valeur de la subvention
Université Western Ontario London Ontario CanLunar : mission analogue canadienne de retour d'échantillons lunaires 135 275 $
Université de Winnipeg Winnipeg Manitoba Exploration des variations géologiques et du potentiel ISRU sur le site analogue lunaire de Lanzarote 162 500 $
Université Western Ontario London Ontario Utilisation sur le terrain d'algorithmes d'apprentissage in situ pour la classification des matériaux planétaires 153 670 $
Total 451 445 $

Contribution accordée dans le cadre de l'avis d'offre de participation LEAD du Programme de développement des technologies spatiales

Compagnie Ville Province Proposition Valeur de la contribution
Canadensys Aerospace Corporation Bolton Ontario Mission analogue d'exploration de la Lune (LEAD) – Démonstration des capacités 249 963 $

Investissement du Canada dans les technologies en santé en vue de l'exploration de l'espace lointain

Lever de lune dans l'espace

Source : NASA.

L'Agence spatiale canadienne (ASC) travaille avec ses partenaires du monde entier pour voir aux possibilités de collaboration dans les futures missions d'exploration spatiale habitée au-delà de la Station spatiale internationale.

Les équipages qui se rendront dans l'espace lointain auront besoin de systèmes et de technologies qui les aideront à prodiguer des soins médicaux sans dépendre de la Terre.

D'après mon expérience, quand on s'aventure vers un nouvel endroit dans l'espace ou qu'on y entreprend une toute nouvelle activité, on peut s'attendre à ce que survienne un nouveau problème de santé. Avant de quitter l'orbite basse terrestre pour nous rendre dans l'espace lointain, il nous faut créer des appareils médicaux qui permettront aux astronautes de se soigner eux-mêmes en toute autonomie.

L'astronaute de l'ASC à la retraite Robert Thirsk

En poursuivant la longue histoire de la recherche canadienne en santé dans l'espace et en tirant profit de la recherche clinique et des technologies numériques actuelles sur Terre, l'ASC vise à :

  • déterminer les possibilités de partenariats entre le secteur spatial et le milieu de la santé;
  • mettre au point des solutions qui permettront à fois de fournir des soins de santé dans l'espace lointain et d'améliorer la qualité de vie des Canadiens sur Terre;
  • contribuer à la croissance économique du Canada.

L'ASC a récemment accordé 13 contrats à des entreprises canadiennes dans les domaines de la biomédecine et de la santé pour évaluer les technologies actuelles pertinentes, dont certaines pourraient être dotées d'intelligence artificielle. Figurent parmi ces technologies des systèmes d'aide à la prise de décisions, des outils de diagnostic, du matériel de protection contre le rayonnement et des technologies de formation médicale et de simulation.

Ces contrats font suite à des consultations menées par un groupe d'experts (séances d'information sur la santé dans l'espace) et aux recommandations formulées dans le rapport sommaire (PDF, 257 ko) du Forum national sur l'espace, la santé et l'innovation qui a eu lieu à l'Agence spatiale canadienne en .

À l'automne 2017, l'ASC a créé un groupe d'experts sur les rôles potentiels du Canada dans les secteurs de la santé et des sciences biomédicales concernant les vols habités dans l'espace lointain, dont les membres sont issus d'établissements de santé, d'associations industrielles, d'établissements de santé autochtones ou en région éloignée, d'établissements universitaires et d'instituts de recherche, et d'anciens astronautes médecins.

Le groupe d'experts a aidé l'ASC à entamer le dialogue avec les milieux canadiens de la biomédecine, de la santé et de la gestion du rendement. Le groupe a noté que le Canada est en mesure d'assumer le leadership dans le domaine de la santé des astronautes et recommandé que l'ASC participe aux travaux de recherche sur la santé des astronautes en mission dans l'espace lointain.

InvestmentSpace

Grand Lacs depuis la navette spatiale

Source : NASA.

L'Agence spatiale canadienne (ASC), la Banque de développement du Canada (BDC), le Creative Destruction Lab (CDL) et le Centre d'excellence de l'Ontario (OCE) organisent la conférence inaugurale InvestmentSpace . La conférence aura lieu le , au coeur du quartier financier de Toronto.

InvestmentSpace  rassemblera des investisseurs de capital de risque, des aspirants entrepreneurs canadiens du secteur spatial, des entreprises en démarrage qui recherchent un financement préparatoire (moins de 500 000 $) ou un financement de démarrage (moins de 5 millions $) ainsi que des accélérateurs et incubateurs d'entreprises axés sur les entreprises en démarrage du secteur spatial. L'événement présentera des panels de discussion comprenant des entrepreneurs aguerris et des investisseurs prospères du secteur spatial, ainsi qu'une session permettant aux entreprises en démarrage de présenter et de vendre leurs idées d'affaires. Une plateforme en ligne sera disponible pour planifier vos réunions B2B en prévision de l'événement.

La participation à l'événement est gratuite, mais vous devez cependant assumer les frais de déplacement et de séjour.

Téléchargez le programme de la journée (PDF, 135 ko)

L'inscription à l'événement est maintenant terminée.

Nous sommes impatients de vous accueillir à cet évènement!

Archives

Date de modification :