Retour de l'astéroïde 2012 TC4 : de la belle visite!

Notre système solaire comporte des millions d'astéroïdes. La majorité d'entre eux logent dans la ceinture d'astéroïdes située entre Mars et Jupiter. Certains autres suivent des orbites excentriques qui les mènent plus près de la Terre. C'est le cas de l'astéroïde 2012 TC4 qui, cinq ans après sa découverte par un grand télescope situé à Maui, Hawaï, est réapparu dans le voisinage de notre planète au début du moins d'octobre.

Cette image prise par NEOSSat le 11 octobre 2017 montre l'astéroïde 2012 TC4 au centre (encerclé), à une distance d'environ 439 000 km de la Terre. Puisque NEOSSat focalise sur l'astéroïde en mouvement, les étoiles autour paraissent striées. Les deux traits sont des satellites géostationnaires. (Sources : Agence spatiale canadienne, Recherche et développement pour la défense Canada.)

Tous les experts s'entendent pour dire qu'il passera assez loin de la Terre, à environ 44 000 km de distance, le 12 octobre vers 1 h 40 HE, alors qu'il sera au plus près de nous. Le passage de cet astéroïde d'environ 12 mètres de diamètre suscite néanmoins le plus grand intérêt dans la communauté scientifique. Les outils terrestres d'observation des quatre coins du monde scrutent sa course dans le moindre détail. D'ailleurs, la NASA et l'Agence spatiale européenne profiteront de son passage rapproché pour tester le réseau mondial de surveillance et de détection des astéroïdes en collaboration avec plusieurs observatoires et l'Université de Maryland, aux États-Unis.

Le télescope spatial canadien NEOSSat, en orbite autour de la Terre à environ 800 km d'altitude, suit lui aussi son parcours avec attention. Contrairement aux télescopes terrestres qui ne peuvent observer qu'une partie du ciel, et ce, la nuit seulement, NEOSSat suit les objets spatiaux sans être limité par son emplacement géographique, le cycle diurne-nocturne ou les conditions météorologiques. On prévoit qu'il pourra capter des douzaines d'images par jour de 2012 TC4, autant d'indices qui permettront aux scientifiques d'estimer son orbite et sa trajectoire et, de ce fait, mieux prédire quand l'astéroïde passera à nouveau près de la Terre.

Ces renseignements devraient aussi approfondir nos connaissances sur l'évolution de notre système solaire, sur le processus de formation des planètes et même sur la façon dont les astéroïdes pourraient avoir contribué à l'apparition de la vie sur Terre. Compte tenu de tout ce qu'elle nous permettra d'apprendre, c'est de la bien belle visite que nous aurons là!

Poursuivez l'exploration

Date de modification :