Surveiller l'impact des feux de forêt en Colombie-Britannique depuis l'espace

Pendant que des intervenants d'urgence affrontent la situation au sol, des satellites collectent des données qui permettent de surveiller l'évolution et l'impact des feux de forêts en Colombie-Britannique.

Source : MODIS Terra satellite – NASA.

Le , le satellite Terra de la NASA a pris cette photo de la fumée des feux de forêt dans des vallées du sud de la Colombie-Britannique. Les feux actifs sont indiqués en rouge.

Terra permet aussi de surveiller le niveau de monoxyde de carbone à l'aide de MOPITT, un capteur spécialisé canadien embarqué sur le satellite. La fumée produite par les feux de forêt augmente la concentration de monoxyde de carbone dans l'atmosphère. En concentration élevée, le monoxyde de carbone est toxique.

Les données de MOPITT sur le monoxyde de carbone sont intégrées à l'analyse en temps quasi réel et  prévisions des gaz réactifs (disponible en anglais seulement) produite par le Copernicus Atmosphere Monitoring Service (CAMS) (disponible en anglais seulement).

Cette mappemonde montre les concentrations de monoxyde de carbone le , d'assez faibles (environ 100 ppbv) à très élevées (environ 1000 ppbv), du vert au rouge, en passant par le jaune et l'orange. (ppbv : parties par milliard en volume.) (Source : C-IFS Forecasts – CAMS.)

Poursuivez l'exploration