Orgue et espace : regard vers le ciel

Concert en direct avec la Station spatiale internationale

Le 6 mai, environ 1600 spectateurs privilégiés ont ressenti les frissons d'une expérience absolument exceptionnelle à la Maison symphonique de Montréal. Le concert intitulé Orgue et espace : regard vers le ciel, passant des propos inspirants de l'astronaute de l'Agence spatiale canadienne David Saint-Jacques sur la soif de découvertes de l'homme aux superbes mélodies jouées avec passion par Jean-Willy Kunz, a captivé les mélomanes dès la première note.

L'astronaute de l'Agence spatiale canadienne David Saint-Jacques sur scène avec Jean-Willy Kunz, organiste en résidence de l'Orchestre symphonique de Montréal, lors du concert Orgue et espace : regard vers le ciel. (Source : Antoine Saito.)

Vers le milieu du concert, le public a été enchanté de voir apparaître à l'écran l'astronaute de l'Agence spatiale européenne (ESA) Thomas Pesquet, en direct de la Station spatiale internationale. Après avoir dit quelques mots bienveillants sur son expérience comme étudiant à Montréal et plaisanté un peu avec David Saint-Jacques, Thomas Pesquet a joué sur une tablette électronique un passage de Highest Light, une création du compositeur canadien Matthew Ricketts.

Orgue et espace : regard vers le ciel (Source : Antoine Saito.)

Sur une tablette électronique, l'astronaute de l'ESA Thomas Pesquet joue un passage de Highest Light

Faire vivre la musique sur Terre depuis l'espace (Source : Antoine Saito.)

Orgue et espace : regard vers le ciel a mis en lumière l'étroite collaboration entre le Canada et l'ESA, partenaire indispensable à nos réalisations dans l'espace. Le Canada est le seul État coopérant non européen de l'ESA.

Regardez le concert en intégralité