Profil personnel – candidats astronautes

Les candidats participant au processus de sélection des astronautes ont tous des parcours uniques ainsi que des qualités et des compétences exceptionnelles. Découvrez leur profil hors du commun.

Voir la carte interactive

Astronautes recherchés
Andréane Vidal

Vidal, Andréane

Lieu de naissance
Montréal, Québec, Canada

Lieu de résidence
Belleville, Ontario, Canada

Études

  • Baccalauréat, génie chimique – Collège militaire royal du Canada

Photo de la candidate astronaute pendant les tests d'aptitudes. (Source : Agence spatiale canadienne)

Photo de la candidate astronaute pendant les tests d'aptitudes. (Source : Agence spatiale canadienne)

Les candidats astronautes pendant la deuxième série de tests d'aptitudes. (Source : Agence spatiale canadienne, Cplc Chris Ringius, MDN)

Les candidats astronautes pendant la deuxième série de tests d'aptitudes. (Source : Agence spatiale canadienne)

Les candidats astronautes pendant la deuxième série de tests d'aptitudes. (Source : Agence spatiale canadienne, Cplc Chris Ringius, MDN)

Les candidats astronautes pendant la deuxième série de tests d'aptitudes. (Source : Agence spatiale canadienne, Cplc Chris Ringius, MDN)

Photo de la candidate astronaute pendant les tests d'aptitudes. (Source : Agence spatiale canadienne)

Photo de la candidate astronaute pendant les tests d'aptitudes. (Source : Agence spatiale canadienne)

Photo de la candidate astronaute pendant les tests d'aptitudes. (Source : Agence spatiale canadienne)

Quel est votre emploi actuel?

Officier chargée de la recherche et du développement des capacités futures, Forces armées canadiennes - Mes tâches consistent à déterminer les lacunes dans l'équipement et les procédures afin que mon unité puisse remplir son mandat, soit de mettre à la disposition du gouvernement du Canada une capacité d'intervention souple, rapide et spécialisée dans le cas d'incidents chimiques, biologiques, radiologiques ou nucléaires.

Pourquoi voulez-vous devenir astronaute?

J'ai toujours été attirée par le ciel, et l'idée d'aller le plus haut possible m'a toujours fascinée. J'ai fait des études dans le domaine des sciences et technologies, pour combler une première passion, et poursuivi ensuite une carrière de navigatrice aérienne dans les Forces armées canadiennes. Bien que j'exerce un métier extrêmement gratifiant sur le plan intellectuel et physique, je ressens le besoin de repousser encore plus mes limites personnelles. J'aimerais mettre les deux types de connaissances et de compétences que j'ai acquises au cours de ma carrière professionnelle au profit de l'humanité. Devenir astronaute pour l'Agence spatiale canadienne est l'occasion rêvée de le faire.

Si vous pouviez explorer un endroit dans notre système solaire, lequel choisiriez-vous?

Qu'est-ce qui vous a incité à étudier dans votre domaine?

Pour être honnête, mon choix d'études a été déterminé un peu par hasard. Plusieurs domaines m'intéressaient. J'ai finalement choisi le génie chimique, car j'étais fascinée par le fait qu'absolument tout dans l'univers connu se résume à des interactions entre aussi peu que 118 petits éléments chimiques. Du moins, c'est ce que l'on croit : qui sait ce que l'exploration de l'Univers nous permettra de découvrir!

Pensez à un enseignant qui a eu une influence positive sur vous. Qu'a-t-il fait pour avoir cette si grande influence?

J'ai eu la chance d'avoir plusieurs enseignants et instructeurs inspirants, de l'école primaire jusqu'à l'université, ainsi qu'au cours des multiples formations professionnelles que j'ai suivies. Ils avaient tous un point en commun : la passion! Que ce soit M. Malbœuf en mathématiques, M. Thibeault et Mme Dumouchel en musique, M. Tremblay, docteur en littérature, M. Lord et M. Laplante, docteurs en chimie, ou Sgt Savard en formation militaire, ils m'ont transmis l'enthousiasme d'apprendre et permis de découvrir que, peu importe le sujet d'étude, les connaissances acquises trouveront leur utilité un jour ou l'autre dans le quotidien.

Qu'aimez-vous le plus de votre emploi?

Mon emploi actuel consiste à appliquer les innovations technologiques au contexte opérationnel. J'ai la chance de travailler quotidiennement avec des scientifiques des plus qualifiés au développement de technologies de l'avenir et d'en établir les concepts opérationnels avec les utilisateurs principaux, qui forment l'élite dans le domaine de la lutte contre les incidents chimiques, biologiques, radiologiques et nucléaires. J'ai la tête dans les laboratoires et les pieds sur le terrain, c'est le meilleur des deux mondes!

Quelle personne vivante admirez-vous le plus? OU Qui sont vos héros dans la vraie vie?

Tous ces gens qui travaillent dans l'ombre, mais qui font une vraie différence dans le quotidien des plus démunis. Je pense par exemple aux Canadiens qui travaillent avec les sans-abris et les bénévoles d'organismes sans but lucratif qui apportent sans relâche de l'aide humanitaire dans les pays ravagés par les conflits et souvent oubliés des Occidentaux.

Quel est votre film de science-fiction préféré?

L'arrivée, de Denis Villeneuve.

Quelle est votre devise?

La science ne ment pas!

À quel âge avez-vous décidé que vous vouliez devenir astronaute?

Quel est le meilleur conseil professionnel que vous ayez jamais reçu?

Il y a quelques années, j'ai fait deux entrevues au cours de la même semaine pour des emplois complètement différents : l'un très conventionnel, l'autre où je devais faire preuve d'audace. En faisant le point à la fin de l'entrevue pour l'emploi conventionnel, l'employeur potentiel m'a dit qu'il n'hésiterait pas à m'engager, mais que puisqu'il avait vu mes yeux s'illuminer lorsque je lui avais mentionné ma deuxième entrevue à venir, il ne le ferait pas. De façon très subtile et perspicace, il m'a dit de foncer. Ce judicieux conseil m'a donné confiance en moi et j'ai obtenu l'emploi tant convoité.

Quel est votre bien le plus précieux?

Ma famille et mes amis, qui sont toujours là pour moi.

Quel est votre endroit préféré sur Terre?

Il y a tellement de petits paradis sur Terre! J'ai eu la chance de beaucoup voyager, et chaque pays recèle des merveilles insoupçonnées, en autant qu'on ouvre les yeux pour les voir. Si je dois faire un choix, je dirais le parc Ambue Ari, au milieu de la jungle bolivienne, ou encore Sakya, un petit village au cœur de l'Himalaya tibétain.

Quelle est votre plus grande réussite selon vous?

La réussite dont je suis la plus fière est d'être une pionnière, en tant que femme, au sein du Commandement des Forces d'opérations spéciales du Canada. Les femmes sont encore sous-représentées dans les Forces armées canadiennes, encore plus parmi le personnel navigant. Lorsque j'ai envisagé de poursuivre ma carrière dans les Forces d'opérations spéciales, j'ai dû travailler d'arrache-pied pour y faire ma place. Aujourd'hui, mes quelques collègues femmes et moi faisons partie intégrante de l'équipe.

Quel est votre livre préféré?

Cent ans de solitude, de Gabriel García Márquez.