Profil personnel – candidats astronautes

Les candidats participant au processus de sélection des astronautes ont tous des parcours uniques ainsi que des qualités et des compétences exceptionnelles. Découvrez leur profil hors du commun.

Voir la carte interactive

Astronautes recherchés
Sara Spangelo

Spangelo, Sara

Lieu de naissance
Winnipeg, Manitoba, Canada

Lieu de résidence
Mountain View, Californie, États-Unis

Études

  • Baccalauréat, génie mécanique – Université du Manitoba
  • Maîtrise, génie aérospatial – Université du Michigan
  • Doctorat, génie aérospatial – Université du Michigan

Photo de la candidate astronaute pendant les tests d'aptitudes. (Source : Agence spatiale canadienne)

Photo de la candidate astronaute pendant les tests d'aptitudes. (Source : Agence spatiale canadienne)

Photo de la candidate astronaute pendant les tests d'aptitudes. (Source : Agence spatiale canadienne)

Quel est votre emploi actuel?

Ingénieure système, Google X (Moonshot factory) - Je dirige une équipe chargée du développement d'un concept de vaisseau spatial, dont les analyses techniques, les analyses de marché et les optimisations, et de l'élaboration de nouvelles propositions et d'arguments de vente.

Présidente-directrice générale et cofondatrice, Swarm Technologies Inc. - Je dirige la conception et le développement de systèmes commerciaux et techniques de constellations et de télécommunications. Swarm met au point les plus petits satellites de télécommunications bidirectionnelles du monde pour la détection, la poursuite et les télécommunications à partir du sol. L'objectif est de mettre en orbite une constellation de satellites dont la couverture sera mondiale, ce qui permettrait de relayer des données depuis n'importe quel point du globe, particulièrement à ceux sans accès à un réseau cellulaire ou wifi.

Pourquoi voulez-vous devenir astronaute?

Tout d'abord, je souhaite ardemment devenir astronaute en raison de ma passion pour l'exploration spatiale. Je veux, en repoussant les frontières de l'espace, améliorer la vie sur Terre et ouvrir la voie jusqu'à Mars et à d'autres planètes ou d'autres lunes. Ensuite, je suis avide d'aventure et ne reculerai devant rien pour relever des défis, tant sur le plan personnel que dans le cadre du programme spatial. Enfin, je veux continuer d'être un véritable modèle et une source d'inspiration pour les filles et les garçons du monde entier pour qu'ils souhaitent faire partie de la prochaine génération de scientifiques et d'ingénieurs.

Qu'est-ce qui vous a incité à étudier dans votre domaine?

Mon intérêt et ma passion pour l'espace ont débuté tôt, mais se sont confirmés en huitième année pendant un camp spatial à Montréal. J'ai adoré la combinaison de l'exploration sur le terrain, des contraintes techniques et de l'application des sciences et des mathématiques aux expéditions. La chaise centrifuge, les sauts lunaires et les missions dans la cabine de pilotage et la tour de contrôle m'ont beaucoup plu. Cette expérience m'a encouragée à étudier en génie mécanique à l'université, où j'ai appris à allier les principes fondamentaux aux outils de conception et aux formules d'optimisation pour résoudre des problèmes pratiques. Et comme l'aviation m'intéressait, j'ai poursuivi mes études en génie aérospatial.

Pensez à un enseignant qui a eu une influence positive sur vous. Qu'a-t-il fait pour avoir cette si grande influence?

Mon professeur de chimie de niveau avancé de 12e année, M. Deakin, a eu une énorme influence sur ma carrière. Il créait chaque cours, devoir et examen pour s'assurer que nous comprenions les concepts importants et que nous apprenions continuellement. Il était rigoureux, précis et pragmatique. Il nous a enseigné non seulement la chimie, mais aussi une méthode pour apprendre efficacement de nouveaux concepts complexes. Il nous a motivés à travailler d'arrache-pied et m'a ouvert la voie du succès. Ce qui m'a le plus marquée était la passion de M. Deakin pour l'enseignement et pour la réussite de ses élèves. Il consacrait beaucoup de temps et d'énergie à nous aider.

Qu'aimez-vous le plus de votre emploi?

J'aime par-dessus tout mes collègues extraordinaires de Google X et de ma jeune entreprise, qui sont non seulement les meilleurs dans leur domaine, mais qui sont aussi curieux, créatifs, respectueux, solidaires et amusants. J'aime aussi traiter les caractéristiques de conception des systèmes spatiaux comme des problèmes d'optimisation et élaborer des cadres pour comprendre les interactions entre les répercussions techniques, systémiques, opérationnelles et sociales. La création de modèles et d'outils permettant de trouver le « point d'équilibre » dans l'espace de conception est toujours pour moi un défi amusant et unique.

Quelle personne vivante admirez-vous le plus? OU Qui sont vos héros dans la vraie vie?

La personne que j'admire le plus est mon copilote, Ben Longmier. Il est l'homme le plus travailleur, tenace, bon, solidaire et créatif sur le plan technique que j'aie jamais rencontré. En dépit du manque de soutien et que la chance ne lui ait pas toujours souris, il n'a jamais cessé d'exceller à toutes les étapes de ses études et de sa carrière, inspirant plusieurs personnes, tout au long de son parcours. J'admire le fait qu'il se concentre sur des projets pouvant avoir une réelle incidence sur la vie des gens et qu'il les réalise dans cet esprit. Il est calme et maître de lui, et est le copilote parfait.

Quel est votre film de science-fiction préféré?

Mon film de science-fiction préféré est Seul sur Mars, qui montre l'incroyable créativité de l'être humain pour surmonter ce qui semble insurmontable. J'ai aimé voir les personnages appliquer avec brio des « astuces » techniques sur Mars, sur Terre et dans l'espace qui permettent ultimement leur sauvetage et leur retour sur notre planète. J'ai aussi aimé que ce film mette l'accent sur l'optimisme à toute épreuve, dont doit faire preuve chaque explorateur. Lorsque j'ai vu ce film, je travaillais au Jet Propulsion Laboratory et il a été amusant de comparer à quel point les personnalités des personnages étaient similaires à celles des employés du laboratoire.

Quelle est votre devise?

Ma devise est de ne jamais se satisfaire du statu quo. J'aime me dépasser physiquement et mentalement pour surmonter le prochain défi, que ce soit pour battre un record personnel dans un marathon, réaliser simultanément plusieurs projets techniques dans le respect de normes élevées ou trouver la meilleure façon de diriger une équipe exigeante. Je suis toujours à la recherche de ce prochain grand défi et de la meilleure approche pour atteindre mon objectif, et j'ai hâte de relever les défis physiques, mentaux et psychologiques de l'exploration spatiale.