Profil personnel – candidats astronautes

Les candidats participant au processus de sélection des astronautes ont tous des parcours uniques ainsi que des qualités et des compétences exceptionnelles. Découvrez leur profil hors du commun.

Voir la carte interactive

Astronautes recherchés
Charles-Philippe Lajoie

Lajoie, Charles-Philippe

Lieu de naissance
Rouyn-Noranda, Québec, Canada

Lieu de résidence
Baltimore, Maryland, États-Unis

Études

  • Doctorat, physique et astronomie – Université McMaster

Photo du candidat astronaute pendant les tests d'aptitudes. (Source : Agence spatiale canadienne)

Photo du candidat astronaute pendant les tests d'aptitudes. (Source : Agence spatiale canadienne)

Les candidats astronautes pendant la deuxième série de tests d'aptitudes. (Source : Agence spatiale canadienne, Cplc Chris Ringius, MDN)

Les candidats astronautes pendant la deuxième série de tests d'aptitudes. (Source : Agence spatiale canadienne, Cplc Chris Ringius, MDN)

Les candidats astronautes pendant la deuxième série de tests d'aptitudes. (Source : Agence spatiale canadienne, Cplc Chris Ringius, MDN)

Les candidats astronautes pendant la deuxième série de tests d'aptitudes. (Source : Agence spatiale canadienne)

Photo du candidat astronaute pendant les tests d'aptitudes. (Source : Agence spatiale canadienne)

Photo du candidat astronaute pendant les tests d'aptitudes. (Source : Agence spatiale canadienne)

Photo du candidat astronaute pendant les tests d'aptitudes. (Source : Agence spatiale canadienne)

Quel est votre emploi actuel?

Scientifique d'instruments astronomiques optiques (niveau II) - Je travaille sur le télescope spatial James-Webb, un projet dirigé par la NASA, l'Agence spatiale canadienne et l'Agence spatiale européenne. Le télescope James-Webb sera plus grand et plus complexe que tout autre télescope spatial. Mon équipe et moi nous préparons à aligner, en orbite, ses 19 miroirs individuels. Selon une chorégraphie précise, chaque miroir sera télécommandé pour qu'ils forment tous ensemble une surface réfléchissante presque parfaite de 6,5 mètres. Nous testons actuellement les miroirs avec le logiciel de vol dans l'une des salles propres de la NASA et planifions aussi l'exploitation de ce formidable observatoire.

Pourquoi voulez-vous devenir astronaute?

Enfant, en grandissant avec les images du télescope spatial Hubble et des missions Apollo, je rêvais de devenir astronaute, même si je savais que ce n'était pas facile d'y arriver. J'aime aussi repousser mes limites, relever de nouveaux défis et participer à des aventures, ce qui a toujours correspondu pour moi au fondement d'une carrière d'astronaute. Je suis heureux de savoir qu'un autre de mes rêves deviendra peut-être réalité grâce à cette occasion qui nous est offerte actuellement de faire avancer le programme spatial canadien et de contribuer au retour de l'homme sur la Lune et à un voyage vers Mars.

Si vous pouviez explorer un endroit dans notre système solaire, lequel choisiriez-vous?

Qu'est-ce qui vous a incité à étudier dans votre domaine?

Dès la première fois où j'ai vu Vénus dans le ciel nocturne à l'âge de 12 ans, je me passionne pour l'astronomie et l'espace. À l'époque, j'ai été fasciné du fait qu'il était possible d'observer les autres planètes à l'œil nu et, depuis, je souhaite poursuivre une carrière où j'aurai la chance d'étudier les planètes, les étoiles, les galaxies et, idéalement, de savoir si la vie existe ailleurs dans l'Univers. Même aujourd'hui, alors qu'il est devenu routinier de découvrir des dizaines d'exoplanètes, l'espace et l'astronomie m'émerveillent toujours autant.

Pensez à un enseignant qui a eu une influence positive sur vous. Qu'a-t-il fait pour avoir cette si grande influence?

Mon directeur de recherche à la maîtrise a été pour moi un mentor important. Il m'a appris la rigueur scientifique et professionnelle et a suscité chez moi un grand sentiment d'appartenance et de fierté à l'égard de mon travail. Il ne me l'a jamais enseigné directement, mais il incarnait ces principes. À son contact, j'estime être devenu un scientifique compétent qui produit des recherches de qualité et fait preuve d'une grande intégrité.

Qu'aimez-vous le plus de votre emploi?

Travailler dans l'un des plus grands instituts d'astronomie du monde me plait énormément. On y apprend souvent, par exemple, les dernières découvertes sur les exoplanètes ou les galaxies montrant un grand décalage vers le rouge, et il est difficile de ne pas avoir hâte à la prochaine journée de travail. J'ai aussi la chance de travailler sur des technologies incroyables destinées aux télescopes spatiaux avec les esprits parmi les plus brillants qu'il m'ait été donné de connaitre. Cette rencontre entre la technologie et les gens rend mon travail actuel excitant et gratifiant.

Quelle personne vivante admirez-vous le plus? OU Qui sont vos héros dans la vraie vie?

J'ai beaucoup d'admiration pour mes collègues de travail actuels que je côtoie au quotidien. Ensemble, ils ont collaboré au succès du télescope spatial Hubble. Ils ont conçu et assemblé des instruments parmi les plus sensibles pour détecter des exoplanètes à faible luminosité et sont à présent les visionnaires des télescopes spatiaux de demain. Grâce à la diversité de leurs antécédents, expériences et personnalités, ils sont des acteurs très efficaces et polyvalents du projet de télescope spatial James-Webb, et j'ai l'immense privilège de travailler à leur côté et d'apprendre à leur contact.

Quel est votre film de science-fiction préféré?

La trilogie de La guerre des étoiles.

Quelle est votre devise?

Il ne faut pas subir la vie ou attendre que les choses arrivent d'elles-mêmes : il faut poursuivre activement ses rêves et saisir chaque occasion de les réaliser.

À quel âge avez-vous décidé que vous vouliez devenir astronaute?

Quel est le meilleur conseil professionnel que vous ayez jamais reçu?

Il ne faut pas se définir uniquement en fonction de son diplôme, mais compter plutôt sur ses compétences polyvalentes. En décrochant un diplôme, on acquiert une expertise dans un domaine, mais aussi de solides compétences polyvalentes auxquelles il est possible de faire appel dans une multitude d'emplois et de situations.

Quel est votre bien le plus précieux?

Ma guitare. Je n'en joue pas souvent, mais je l'ai depuis mes 18 ans et je l'aime toujours beaucoup.

Quel est votre endroit préféré sur Terre?

Mon chalet familial, accessible seulement par bateau ou par motoneige. Isolé, tranquille et magnifique.

Quelle est votre plus grande réussite selon vous?

Ma plus grande réussite, celle dont je suis le plus fier, c'est d'avoir obtenu mon doctorat en physique et en astronomie tout en faisant partie de l'équipe masculine de crosse de l'université. Ces deux activités ont exigé de la détermination et un travail acharné, mais j'aurais eu beaucoup plus de difficulté à terminer mon doctorat sans l'effet libérateur et les bienfaits de la compétition sportive, excellente pour réduire le stress.

Quel est votre livre préféré?

Le seigneur des anneaux, de J. R. R. Tolkien.