Profil personnel – candidats astronautes

Les candidats participant au processus de sélection des astronautes ont tous des parcours uniques ainsi que des qualités et des compétences exceptionnelles. Découvrez leur profil hors du commun.

Voir la carte interactive

Astronautes recherchés
Michael Anthony Jordan

Jordan, Michael Anthony

Lieu de naissance
Halifax, Nouvelle-Écosse, Canada

Lieu de résidence
Jupiter, Floride, États-Unis

Études

  • Baccalauréat, génie logiciel – Collège militaire royal du Canada
  • Certificat d'études supérieures, dynamique de vol – Université de Cranfield
  • Certificat de pilote d'essai qualifié – Empire Test Pilots' School

Photo du candidat astronaute pendant les tests d'aptitudes. (Source : Agence spatiale canadienne)

Photo du candidat astronaute pendant les tests d'aptitudes. (Source : Agence spatiale canadienne)

Photo du candidat astronaute pendant les tests d'aptitudes. (Source : Agence spatiale canadienne)

Quel est votre emploi actuel?

Pilote d'essai en chef au MDN, Force d'essai combinée du CH148 (FEC) - Intégrée au Centre de vols de développement de Sikorsky/Lockheed Martin, la FEC participe à la planification, à l'exécution et à la présentation de rapports de toutes les activités d'évaluation et de test de développement des commandes de vol électriques de l'hélicoptère CH148 Cyclone. Il nous faut établir des lois de commandes de vol, définir les limites d'exploitation des hélicoptères embarqués, veiller à la précision et au dépôt adéquat des armes et des pièces d'hélicoptères, faire des essais dans des conditions météorologiques extrêmes, évaluer les systèmes de mission, élaborer des procédures, homologuer des aéronefs et des simulateurs, et nous occuper de la rationalisation du travail. La FEC travaille directement avec les entrepreneurs principaux afin de fournir le meilleur aéronef possible aux Forces armées canadiennes.

Pourquoi voulez-vous devenir astronaute?

Je souhaite devenir astronaute depuis aussi longtemps que je me souvienne. C'est un but que je n'ai jamais remis en question et je savais qu'il me fallait faire tout mon possible pour l'atteindre. Plus j'ai acquis de connaissances sur notre place dans ce vaste univers, plus j'ai éprouvé l'envie profonde d'aller au-delà de ce « petit point bleu » , qui est chez nous. L'évolution de l'espèce humaine semble à un point tournant, à partir duquel nous définirons et assurerons notre avenir. Ce serait un honneur d'y prendre part et de partager cette aventure avec le monde.

Qu'est-ce qui vous a incité à étudier dans votre domaine?

Faire carrière comme pilote et devenir un pilote d'essai militaire ont toujours fait partie de mon cheminement pour devenir astronaute. Je n'ai jamais pensé sérieusement à une autre carrière, mais je savais que j'aurais à faire des études qui correspondraient aux exigences du programme spatial. Je suis naturellement logique et j'ai toujours été attiré par les domaines des STIM. Je me sens dans mon élément lorsqu'il est question de méthode scientifique et de dérivation de vérités incontestables. En approfondissant mes domaines d'intérêt, j'ai découvert que le génie logiciel était un domaine sans limite qui valorisait la logique créative à l'appui d'une conception efficace.

Pensez à un enseignant qui a eu une influence positive sur vous. Qu'a-t-il fait pour avoir cette si grande influence?

Peu importe l'endroit (nous déménagions souvent quand j'étais jeune), les enseignants les plus mémorables semblaient toujours répondre à la passion manifestée par leurs élèves. Plusieurs de mes anciens professeurs de mathématiques et de sciences ont constaté que j'avais des aptitudes pour les STIM. Ils ont guidé mon esprit logique et ma curiosité, et m'ont incité à me surpasser en poursuivant mes études. L'influence la plus positive est venue d'enseignants qui m'ont encouragé à mieux comprendre la matière. Ils m'ont ouvert la voie du questionnement constant et m'ont appris que demander « pourquoi » (et parfois bousculer les conventions) permettait vraiment d'apprécier les études.

Qu'aimez-vous le plus de votre emploi?

Comme pilote d'essai qualifié, j'aime l'équilibre entre la recherche, la théorie, l'ingénierie et la validation. Que l'essai porte sur un nouvel avion ou sur des modifications apportées à un avion existant, j'aime travailler avec les autres pour atteindre une série d'objectifs. Le processus visant à prédire des comportements ou des résultats, à définir un plan pour tester ces prédictions et à le mettre à exécution pour collecter des données réelles est vraiment gratifiant. Je suis chanceux d'avoir l'occasion de collaborer avec tant de personnes exceptionnelles spécialisées dans diverses disciplines – il est également satisfaisant de constater que la réunion de nombreuses personnes douées sur le plan technique donne lieu à des discussions très intéressantes sur l'avenir de la technologie.

Quelle personne vivante admirez-vous le plus? OU Qui sont vos héros dans la vraie vie?

Il est tout naturel d'admirer les réalisations d'astronautes ou de pilotes d'essai, à la retraite ou en activité (et les entrepreneurs, les scientifiques et les ingénieurs qui conçoivent et mettent au point les technologies qui permettent l'exploration de l'espace), mais je crois que pour admirer réellement quelqu'un, il faut le connaitre intimement. Ainsi, la personne que j'admire le plus est mon père. Tout au long de sa vie et de sa carrière militaire, il a su faire preuve d'une intégrité absolue et conserver son honneur. Bien qu'il m'ait influencé de façon plutôt indirecte, ses valeurs personnelles inébranlables et son sens moral se sont inscrits dans ma philosophie de vie.

Quel est votre film de science-fiction préféré?

Mission sur Mars (2000), mettant en vedette Gary Sinise, Tim Robbins, Don Cheadle et Connie Nielsen
Mission sur Mars est sorti au cours de ma deuxième année au Collège militaire royal du Canada. Je l'ai vu sept fois au cinéma (malgré un programme d'études chargé) et plusieurs fois par année depuis. Même si le film comporte des digressions douteuses, l'esprit d'exploration et d'équipe dont font preuve les personnages m'a vraiment interpellé. À cette époque, le film offrait aussi la représentation la plus spectaculaire de Mars que j'avais jamais vu : la planète Mars était en soi un des personnages principaux – un endroit magnifique et invitant.

Quelle est votre devise?

Une phrase de Polonius, dans Hamlet, de Shakespeare : « Avant tout, sois loyal envers toi-même; et aussi infailliblement que la nuit suit le jour, tu ne pourras être déloyal envers personne. »

J'ai été bien servi en demeurant honnête avec moi-même. Je ne veux pas exagérer mes réalisations ni les diminuer sans raison. J'ai abordé chaque étape de ma carrière en établissant des objectifs réalistes et en voyant comment je pourrais les atteindre : voilà pourquoi je fais preuve d'un optimisme mesuré quant au résultat visé.